Remaniement ministériel : Ce qu’en pense Cellou Dalein Diallo

23668
CONAKRY- L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) serait-elle prête à participer au futur gouvernement si les compétences recherchées par Alpha Condé se trouveraient en son sein?   Cellou Dalein Diallo vient de donner son point de vue non seulement sur cette annonce faite par le Chef de  l’Etat de procéder très prochainement à un remaniement ministériel, mais aussi sur l’éventualité d’une participation de sa formation politique dans ce gouvernement, a constaté Africaguinee.com. 
 
Nous vous livrons l’intégralité de l’analyse de l’opposant sur cette question…
 
  « C’est dans ses prérogatives en tant que président de la République de faire un remaniement quand il veut, comme il veut. Je crois qu’il n’est pas soumis à d’obligations particulières par rapport à ça.
 
Avant, on avait noté qu’il y avait beaucoup plus de gens qui étaient originaires d’une certaine région, les autres régions n’étaient pas suffisamment représentées. Est-ce qu’il renonce à ces équilibres régionaux qui ne sont pas des lois écrites, que certains dirigeants essayent de respecter? Ou alors, il va choisir sur une autre base, je pense que ce ne sera pas facile d’ignorer d’autant plus que de lui-même, il dit qu’il donne l’assemblée nationale à la forêt parce que la forêt l’a soutenu, il donne le poste de Premier ministre à la basse Guinée parce qu’elle l’a soutenu, vous sous-entendez le  reste (rire !) Bon, j’espère qu’il partira des soutiens qu’on lui a apportés comme il le dit, ou bien du seul critère de compétence sans tenir compte du pesage auquel on est habitué, avant son arrivée au pouvoir. Donc, on verra en fait quel contenu il donne à son nouveau discours.
 
  Eventuelle participation de l’UFDG à ce futur gouvernement ? 
 
Là, il faudra que j’interroge le parti, à savoir est-ce que s’il y a un programme sur lequel on se met d’accord, est-ce qu’il y a une plate-forme, est-ce qu’il y a lieu de le faire à deux ans de la fin du mandat, ça, je ne peux pas répondre tout seul, ça sera au parti d’examiner si jamais une proposition comme ça nous était faite. Pour l’examiner, on devrait savoir sur  quelle base, de quel programme parce qu’on ne peut pas nous engager dans un gouvernement qui viole les droits humains, qui veut restreindre les libertés fondamentales, qui pratique la discrimination et l’exclusion comme ça. Si c’est pour continuer les mêmes pratiques, naturellement, l’UFDG exprimera ses réserves »
 
A suivre…
 
  Propos recueillis par Diallo Boubacar 1 
Pour Africaguinee.com.  
Tel : (00224) 664 935 132
   
 
Créé le 31 décembre 2013 19:56

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces