Regain d’insécurité à Labé : Deux assassinats en 48heures…

311148463_610101050807745_1582040467343261544_n

LABE- L’insécurité refait surface à Labé ! Alors qu’un motard a été tué avant-hier, un autre jeune conducteur de taxi moto a été assassiné dans la nuit du jeudi au vendredi 7 octobre 2022 au quartier Poréko, dans la commune urbaine.

La victime aurait été déplacée par une fille qui voulait se rendre dans la sous-préfecture de Kouramangui. En cours de route, le motard a voulu rendre service à un autre jeune homme, qui a été son bourreau.

La victime, originaire de la sous-préfecture de Dalein, s’appelle Mamadou Dian Bah. Agé d’une vingtaine d’années, il était le fils unique chez sa mère. Concomitamment à son activité de menuisier sa profession, il faisait le taxi moto de temps en temps pour arrondir ses fins du mois. C’est dans l’exercice de sa seconde activité que son bourreau l'a poignardé à plusieurs endroits du corps et s’est tiré avec sa moto.

« C’est à l’aube que j’ai reçu un appel m’informant qu’un jeune conducteur de taxi moto a été tué à Poreko. Je suis venu voir. J’ai découvert que c’est un de mes jeunes frères. (…).  Hier nuit, une jeune fille est venue le déplacer pour aller à Kouramangui. Arrivés vers Missidé Hindé, quelqu’un les a arrêtés et l’a suplié de le déposer à Poréko. Chose qu’il a accepté volontiers.  

Arrivé vers le pont, l’homme qu’il a pris en route a sorti un couteau et l’a poignardé à la poitrine. Ils se sont pris aux mains pendant un temps. Il a dit à la fille qu’il allait la tuer aussi. Celle-ci a pris ses jambes au coup. Ensuite il a réussi à lui donner un deuxième coup de couteau sur la tête. Il a succombé suite à ses blessures », témoigne Mamadou Saliou Bah DSPJ de Dalein parent de la victime.

Thierno Abdourahmane Diallo, responsable du syndicat Taxi Moto Labé indique que la jeune fille qui a déplacé la victime serait en détention au commissariat central pour des fins d’enquêtes.

Mamadouba Camara Bank, chargé des conflits et négociations du syndicat des transporteurs et mécaniques générales de Labé déplore l’inertie des autorités face à la résurgence de l’insécurité.

« Chaque jour, on attaque des gens, on retire des motos, on prend leurs biens, on tue. Nous les syndicats de Labé, on n’a pas vu quelqu’un qu’on nous a montré pour dire c’est lui qui a fait ça. Dès que l’acte se produit toutes les autorités sont informées, mais jamais ils ont arrêté quelqu’un pour nous dire c’est lui qui a fait », s’indigne le syndicaliste. La nuit du mercredi à jeudi 05 octobre, un autre taxi motard a été tué par des bandits qui lui ont dérobé sa moto dans le quartier Daka 1.

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 7 octobre 2022 21:25

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces