Récupération du patrimoine immobilier de l’Etat : Cellou Dalein Diallo serait-t-il visé ?

Cellou et Fodé Fodé Oussou

CONAKRY- Le chef de file de l’opposition guinéenne Cellou Dalein Diallo serait-t-il visé par la décision du gouvernement guinéen de récupérer tout le patrimoine immobilier de l’Etat ?

Pour le vice-président de sa formation politique, Cellou Dalein Diallo n’est nullement concerné dans cette affaire. Selon Dr Fodé Oussou Fofana que nous avons joint au téléphone ce lundi matin, la résidence privée du leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée sis à Dixinn lui appartient. “ Je pense que le président Cellou peut lui-même répondre à cette question. Mais ce que puisse vous dire c’est que la maison où il habite l’appartient. Il a acquis cette maison de la façon la plus transparente et au moment opportun il pourra exhiber les documents y afférant“ a réagit le vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Pour cet ancien directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo lors de la dernière élection présidentielle, le fait de récupérer tout le patrimoine immobilier de l’Etat est une très bonne chose à condition “que ça ne soit pas une sorte de chasse aux sorcières“.

“C’est important pour le gouvernement de récupérer tout ce qui appartient à l’Etat mais à condition que ça ne soit pas l’occasion de régler des comptes“ a souhaité Dr Fodé Oussou Fofana.

Le gouvernement guinéen a annoncé lors du dernier conseil des ministres sa volonté de récupérer tout le patrimoine immobilier de l’Etat cédé à des tiers, a appris Africaguinee.com de sources officielles.

“Dans le cadre de la préservation du patrimoine de l’Etat, une évaluation en cours permet de prendre des décisions suivantes :

Dans le cas du patrimoine public cédé à un tiers ou à soi-même par des personnes physiques et des fonctionnaires en service au sein de l’administration ou du Gouvernement en violation de la déontologie et de l’éthique, cet acte de cession doit être annulé. Les personnes concernées seront  remboursées des montants payés lors de la transaction ;

 Dans le cas du patrimoine immobilier bradé à des personnes physiques et aux sociétés privées, les contrats de cession ou de bail devront être examinés à des fins d’examen ou réévaluation financière“ a annoncé un communiqué signé du porte-parole du gouvernement guinéen, Damantang Albert Camara.

Selon ce dit communiqué, une commission ad hoc sera mise en place pour l’examen diligent des dossiers en cause et le Gouvernement veillera à la préservation du bien public, à la transparence du processus engagé et au respect absolu du droit.

Par ailleurs, le gouvernement guinéen a précisé que des instructions précises seront  données à toutes les administrations concernées par la présente décision.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 51 31

 

Créé le 10 février 2014 13:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces