Récupération du patrimoine de l’Etat : le gouvernement guinéen rassure…

damantangcamara12_0

CONAKRY- Le gouvernement guinéen a rassuré que sa décision de récupération des biens immobiliers de l’Etat ne vise nullement à organiser une sorte de “chasse aux sorcières“, a appris Africaguinee.com.


Au micro d’Africaguinee.com, le porte-parole du gouvernement guinéen, Damantang Albert Camara a tenu à préciser que personne n’est visé de façon particulière par cette décision.

‘’ Ceux qui pensent qu’il y a un acharnement contre eux ou que des personnes particulières sont visées (par cette action visant à récupérer le patrimoine de l’Etat) se trompent. Il s’agit d’un programme qui concerne plusieurs projets, donc, il n’est pas question de viser une personne particulièrement’’, précise Damantang Albert Camara.

Selon le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi ‘’on ne peut pas aussi empêcher l’Etat de vouloir préserver son patrimoine, qui appartient quand même à tous les guinéens.  Il faut rétablir le droit, rendre justice à ceux qui le réclament et rendre justice ce qui est à l’Etat. Donc, personne n’est visé particulièrement.  Et l’agent judiciaire de l’Etat va très bientôt expliquer exactement en quoi la procédure va consister avec les différents  éléments là’’, précise-t-il.

A en croire le porte-parole du gouvernement guinéen ‘’la présence d’une parcelle ou le nom de quelqu’un à côté d’une parcelle sur cette liste là, ne veut pas dire forcément qu’il y a un problème’’. C’est une vérification qui sera procédée et qui permettra de décanter pour  savoir dans  quelle situation quelqu’un pourrait être dans une situation légale ou illégale“,  a déclaré Damantang Albert Camara, qui ajoute que ‘’ce travail là va être fait avant de procéder éventuellement à la récupération des domaines de l’Etat dans des conditions qui seront déterminées. Mais effectivement, il a été prévu que ceux qui ont acheté soit dédommagés, mais cela doit être précisé par l’agent judicaire  de l’Etat’’, rapporte-t-il.

‘’Personne n’est visé’’, a insisté le ministre, mais, dit-il, le gouvernement ne peut permettre que ce genre de situation (l’occupation des domaines de l’Etat, NDLR) s’installe et perdure. ‘’A un moment donné, il faudra bien que quelqu’un s’attache à récupérer les biens de l’Etat. Ça se fait maintenant. Mais quelque soit le moment où cela se fera, il y aura des gens qui diraient que c’est destiné à une  certaine personne ou à vouloir correspondre à un certain calendrier politico-électoral. Donc, on ne peut pas se laisser distraire par ce genre d’arguments’’, note-t-il.

Il faut qu’une fois pour toute que les gens comprennent qu’on ne peut pas faire n’importe quoi avec le patrimoine de l’Etat, lance le ministre Damantang Albert Camara. Autrement, soutient-il,  ‘’nous aussi dans notre gouvernement, certains ministres peuvent s’estimer le droit de s’accaparer les maisons de fonction dans lesquelles ils sont,  ou certaines personnes qui ont des locations avec le patrimoine bâti peuvent le faire, et pourquoi pas le président de la République lui aussi de s’accaparer Sékhoutouréyah ! Donc, on ne peut pas permettre que ces genres de choses continuent’’ a soutenu le chef du département chargé de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

 

 

Créé le 21 mai 2014 20:22

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces