Recrutement à la fonction publique : Une filière fermée aux candidats de Mamou et Labé

FOUTAH- Les candidats au concours de recrutement à la fonction publique des régions de Mamou et de Labé qui désirent embrancher le métier d’infirmier d’état font face non seulement à une épreuve pénible à supporter mais aussi imprévue. Et pour cause, aucune fenêtre n’est ouverte aux candidats dans cette filière au niveau de la plateforme. Chose qui inquiète la direction régionale de la santé ainsi que les diplômés sans emploi dans ces deux régions administratives de la Moyenne Guinée.


Interrogée par Africaguinee.com, l’Inspectrice régionale de la santé de Mamou nous a confié qu’elle a mené en vain des démarches auprès de la fonction publique pour l’ouverture d’une fenêtre d’infirmier d’état dans la plateforme. Et pourtant selon elle, Mamou a un besoin d’au moins 500 agents dans ce domaine en ce moment.

« Dans la plateforme, il n’y a pas d’infirmiers d’états ni techniciens de santé publique. Pourtant on a besoin de ces gens-là. Pour les infirmiers d’états, on a exprimé un énorme besoin pour la région de Mamou. On a assez de stagiaires aussi. On voudrait qu’ils soient recrutés et pour cela, ils doivent postulés pour Mamou et rester à Mamou. Mais l’accès n’est pas ouvert. J’ai tapé à toutes les portes mais aucune solution n’a été trouvée pour le moment. J’ai eu tant de promesses mais rien d’abords. J’ai appelé au niveau du ministère de la santé et même à la fonction publique, ils ont promis de rectifier mais pour le moment, rien encore. Je demande aux autorités de nous aider à mettre la filière infirmier d’état dans la plateforme afin que nos candidats puissent postuler », a déclarée Hadja Mariama Kankalabé Diallo.

Interpelé sur ce sujet, le Directeur des ressources humaines de la préfecture de Mamou a quant à lui essayé de rassurer les candidats. Selon Mamadou Billo Diallo, les autorités compétentes ont promis d’effectuer le recrutement partout où un besoin se présentera et cela concerne toute l’étendue du territoire national.

« Le besoin peut n’est pas être exprimé à Mamou mais ils peuvent postulés au niveau des lieux d’affectations indiqués. Une autre fenêtre s’ouvrira sur là où on préfère passer le concours et le candidat pointe sur la ville et puis c’est fini. Le ministre était là hier, il nous a dit que ce n’est pas forcement aux lieux d’affectations qu’ils resteront. C’est partout où le besoin se présentera. Si Mamou est dans le besoin, ils resteront ici », a affirmé Mamadou Billo Barry.

Faut-il signaler que ce problème est aussi signalé au niveau de l’enseignement général pour ceux qui ont les diplômes de l’ENI. Un gérant d’un centre de prestation informatique que nous avons interrogé depuis Conakry nous a confié qu’en dehors de la capitale, il n’y a pas de lieux d’affectations possibles pour cette filière également.

Habib Samaké

Correspondant régional à Mamou 

Pour Africaguinee.com

Créé le 15 novembre 2023 11:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

CANAL +

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces