Prouesses du Maroc au Mondial 2022 : L’apport déterminant de l’Académie Mohamed VI

accademie_maohed_vi

Le Maroc a écrit une nouvelle page de l’histoire de la coupe du monde de football. Au Qatar, pays hôte du tournoi planétaire, les Lions de l’Atlas se sont hissés à un niveau jusque-là jamais atteint par une équipe africaine dans cette compétition. Les hommes de Walid Regragui ont atteint le dernier carré, c« demies-finale » de la Coupe du monde.

Cette performance est tout sauf un fruit du hasard. Au contraire, c’est le résultat d’une politique sportive murie, développée et surtout d'un investissement. Pour dire les choses de manière simple. L’origine de cette prouesse vient en grande partie de l’académie Mohamed VI, où de nombreuses pépites du football marocain ont fait leur premier pas. 

Construite par en 2009 par le Roi marocain, l'académie Mohammed VI de football est un centre de formation du cuir-rond. De nos jours, elle est reconnue pour avoir produit de nombreux joueurs qui se font du chemin dans le monde du ballon rond. A la Coupe du monde par exemple, deux fruits de cette académie font partie de ces talents qui ont conduit leur pays en demi-finale.

Parmi eux, Youssef En-Nesyri, le héros des quarts de finale. Né le 1ᵉʳ juin 1997 à Fès, ce footballeur international marocain évoluant au poste d'attaquant au Séville FC, est un formé à l'Académie, où il est arrivé quand il n'avait seulement que 12 ans. Il est considéré par plusieurs observateurs du football comme un héros qui a réussi à envoyer son pays en demi-finale d'une coupe du monde, où certaines anciennes élites ont échoué, tels que le Sénégalais El-hadji Diouf, le Ghanéen Asamoah Gyan et le camerounais Roger Milla.

« Ses entraîneurs mettent toujours l’accent sur sa générosité, son sens du sacrifice et son abnégation. Des qualités qui en font un attaquant atypique, loin des modèles auquel le football moderne nous a habitués», selon nos confrères du média Le360.ma

Au Qatar au compte du mondial 2022, il a livré 5 matchs, et marqué 2 buts. Il s'est par ailleurs illustré lors du duel entre le Maroc et le Portugal de Cristiano Ronaldo.

Azzedine Ounahi, 22 ans, est un milieu du terrain des Lions de l'Atlas. Formé au Raja AC puis à l'Académie Mohammed VI, Ounahi est aussi qualifié d'un élément indispensable dans l'équipe marocaine. Contre le Portugal, il s'est investi physiquement, avec 12,14 kilomètres parcourus, 72 sprints et 162 courses à haute intensité. Héroïque. Tout simplement.

Il ne faut pas oublier un autre cador. Nayef Aguerd, défenseur de 26 ans, est également un symbole de la réussite du pur produit national. Bref, l'exploit que connait le Maroc au mondial 2022, à travers les Lions de l'Atlas est la résultante d'un colosse investissement du royaume chérifien, par le biais de l’Académie Mohammed VI. Le rêve se poursuit. Il ne reste plus que deux matchs à livrer pour soulever le graal.

Dansa Camara DC 

Pour Africaguinee.com

Créé le 13 décembre 2022 18:07

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces