Processus électoral en Guinée : La CENI accède à l’une des revendications de l’opposition

ceni

CONAKRY-La Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI), a annoncé ce mardi lors d’une conférence de presse, que l’opérateur local Sabari Technology (un opérateur longtemps décrié par l’opposition, ndlr) est exclu du processus électoral en Guinée, a appris Africaguinee.com.


Selon le directeur du Département de la planification et du Fichier Electoral à la CENI, son institution va corriger toutes les anomalies liées au fichier électoral avant d’aller aux élections. Dans la même intervention, il a annoncé que l'opérateur technique local Sabary Technologie est mis Out dans le processus. 

 ‘’Nous allons  chercher à corriger toutes les anomalies, pour  avoir un fichier inclusif, consensuel et qui sera révisé chaque année, ce qui nous permettra d’aller à des élections apaisées et qui va implémenter (réalisation de la phase finale : Ndlr)  les données sur le site central. Dans ce processus  Sabari Technology est déjà out ‘’ indique-t-il. 

Et de poursuivre ‘’  Nous refuserons d’être des pyromanes de la république. Ce que nous faisons est une mission dont nous avons été investis et nous voulons sortir par la grande porte’’ déclare M.Dieng.

Parlant de la pomme de discorde entre les acteurs politiques de l’opposition guinéenne et la Ceni  le directeur    du département de la planification, indique qu’il y a déphasage entre la vitesse à laquelle évolue la CENI et les désidératas des acteurs politiques.

‘’ Il n’y a pas de pomme de discorde. Chacun doit respecter sa surface de réparation. La CENI est chargée de l’organisation, du contrôle et du suivi des élections en Guinée. Pour ce faire, elle est responsable du fichier électoral. Elle traduit les questions politiques en données opérationnelles et techniques sur le terrain. Il y  a déphasage entre la vitesse à laquelle évolue la CENI et les désidératas des acteurs politiques’’ indique Dieng.

il a en outre exhorté l’opposition à intégrer la cellule d’action de suivi du processus électoral dont les partis politiques sont membres.

‘’Cette fois-ci, nous avons mis en place des comités techniques transversaux. Les partis politiques mobilisent les citoyens et nous, nous les transformons en électeurs. Ils (oppositions : Ndlr) peuvent intégrer le comité technique du fichier électoral et comité technique logistique électorale pour suivre l’évolution des corrections des anomalies du fichier électoral’’.

Nous y reviendrons

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

(+224)  655 31 11 13

 

Créé le 26 août 2014 16:38

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces