Présidentielles en Guinée : Que va faire la Cour constitutionnelle ?

Les setp candidats lors de la conférence de presse  Photo-Africaguinee.com

CONAKRY- Contrairement à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, plusieurs autres formations politiques qui s’étaient engagées dans la course pour la présidentielle du 11 octobre dernier pourraient saisir dans les prochaines heures la Cour constitutionnelle.

Le parti « Générations pour la Réconciliation, l’Union et la Prospérité » dirigé par El hadj Papa Koly Kourouma a promis ce samedi 19 octobre 2015, juste après la proclamation des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante, de saisir la Cour constitutionnelle. Cette formation politique dénonce plusieurs manquements liés à l’organisation du scrutin présidentiel du 11 octobre 2015.

« Même s’il faut reconnaître que nous sommes très sceptiques sur l’aboutissement de notre requête, nous comptons mettre l’institution devant ses responsabilités » a confié à un journaliste de notre rédaction un cadre du parti GRUP.

Le Bloc Libéral dirigé par Dr Faya Lansana Millimono, qui est arrivé 4ème lors de ce scrutin, compte saisir également la Cour constitutionnelle pour dénoncer les irrégularités constatées lors de ce scrutin.

Rappelons que les candidats à cette élection présidentielle ont huit jours à partir de la proclamation des résultats provisoires par la CENI pour saisir la Cour Constitutionnelle. Cette institution devra statuer au cas par cas trois jours au plus tard après la date de sa saisine.

Si la Cour constitutionnelle arrivait à invalider le scrutin en se fondant sur l’article 187 de la loi électorale, de nouvelles élections devront être organisées dans les 90 jours qui suivent.

A suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le 18 octobre 2015 11:49

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces