Présidentielles en Guinée: Pourquoi Lansana Kouyaté se méfie de l’accord signé par l’opposition?

Lansana Kouyaté entouré par Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré-Photo: PEDN

CONAKRY- Contrairement aux autres leaders de l’opposition dont Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo, Lansana Kouyaté a pris ses distances  avec l’accord signé avec le pouvoir d’Alpha Condé. Plusieurs raisons expliquent  ce scepticisme affiché par le leader du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN).

Lansana Kouyaté qui a été investi ce jeudi 27 août 2015 candidat de son parti à l’élection présidentielle du 11 octobre prochain, à inviter l’opposition à assumer les conséquences de sa démarche vis-à-vis du pouvoir du Président Alpha Condé.

« Chers amis de l’opposition, je salue votre abnégation  et vous indique que le dialogue est une vertu qui a imbibé mon cœur depuis très longtemps. Mais je me demande ce que vaut un accord sans l'application des résultats, Je dirais même sans possibilité d'appliquer en un court de temps les résultats de cet accord. Gloire à tous ceux qui y croit. Mais il est préalable, en la matière de croire que le temps ne peut être toujours donné au temps pour paraphraser un grand homme politique » a déclaré l’ancien Premier Ministre Lansana Kouyaté qui dirige les destinées du PEDN.

« Est-il possible d'élaguer proprement d'ici le 11 octobre prochain un fichier électoral suspecté d'être parasité et corrompu ? Comment le changement quasi cosmétique de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) peut garantir l'indépendance de cette importante commission ? » s’est interrogé l’ancien Chef du Gouvernement de large consensus.

Après plusieurs semaines de négociation, l’opposition guinéenne et le camp présidentiel sont parvenus à un accord pour la tenue d’une élection paisible et inclusive le 11 octobre 2015. Cet accord prévoit entre autres une recomposition partielle de la Commission électorale nationale indépendante, et 128 conseils communaux.

« De timides négociations ont été amorcées pavées derrière des pensées négatives. Ceci a eu pour résultat le report à saucisson des résultats attendus qui ont fini, à l'ultime moment, d'être considérés comme définitifs, paraphés et signés avec résignation sans aucun espoir d'application. Alors l'opposition doit en assumer les conséquences qui ne sont que la mise hors orbite de la sincérité et de la transparence des élections à venir » a soutenu Lansana Kouyaté en marge de la convention nationale de sa formation politique.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le 29 août 2015 14:35

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces