Présidentielle en Guinée : « le scrutin s’est passé dans la transparence… » selon l’Union Africaine

dileita-mohamed-dileita

CONAKRY-La Mission d’Observation de l’Union Africaine (MOEUA) a livré ce mardi 13 octobre 2015, les premières conclusions sur le déroulement du scrutin présidentiel guinéen du dimanche dernier. Malgré le constat avéré de dysfonctionnement dans l’organisation de cette élection, la MOEUA, estime que le scrutin s’est déroulé dans la transparence.

« La tenue de l’élection présidentielle du 11 octobre marque la deuxième élection multipartite et démocratique dans l’histoire de la Guinée. Elle est un acquis supplémentaire dans la consolidation de la démocratie en Guinée. Au regard des observations effectuées par la Mission, le déroulement du scrutin s’est globalement passé dans la sérénité et la transparence malgré le constat avéré de dysfonctionnement dans l’organisation », a déclaré le Chef de la MOEUA, Delita Mohamed Deleita ,au cours d’une conférence de presse à Conakry.

Les sept adversaires du président Alpha Condé demandent l’annulation de scrutin et promettent de faire appel à la rue si nécessaire pour contester les résultats. Mais pour la MOEUA, il faut privilégier le recours aux moyens légaux pour régler les contentieux.

« La MOEUA invite  les guinéens au sens du civisme et à la responsabilité de tous pour sauvegarder le calme ayant prévalu depuis le scrutin. Elle recommande au x partis politiques de respecter les résultats des urnes et privilégier le recours aux moyens légaux en cas de contentieux, en instaurant un cadre de dialogue et de concertation pour une résolution consensuelle des différends », a recommandé le conférencier.

Cellou Dalein Diallo, principal adversaire d’Alpha Condé  a indiqué hier que les candidats n’ont pas d’éléments juridiques fiables pour contester  (éventuellement) les résultats, accusant le président de la CENI d’avoir refusé à ce que les candidats aient une copie du Procès Verbal (PV) de dépouillement.

« On a droit à une copie du PV de dépouillement. La CENI décide qu’on n’en a pas. Aucun candidat n’a eu une copie du PV de dépouillement dans le bureau de vote. Parce que Bakary a  dit qu’il n’en est pas question.  Nous  n’avons aucun élément même juridiquement pour contester les résultats qui vont être donnés. Parce qu’on n’a pas eu les documents légaux », a révélé M. Diallo.

Interpelé sur la question, le Chef de la Mission d’Observation de l’UA, Delita Mohamed Deleita souligne plutôt le contraire. « Dans les bureaux que j’ai visités, les PV ont été distribués à tous les délégués qui étaient présents qui ont signé et qui ont reçu une copie de ce document. Nous n’avons pas observé qu’il y a eu un rejet ou un refus de la part des autorités de donner aux délégués des partis politiques, les PV.  Tout était calme, dans les bureaux que j’ai visités, tout s’est passé d’une manière convenable », a-t-il répondu.

Après la Mission d’observation des élections de l’UA, c’est celle de l’Union Européenne qui s’est à son tour félicité de la grande mobilisation des guinéens le jour du scrutin. Malgré les quelques imperfections constatées, le Chef de la délégation des observateurs de l’Union Européenne s’est réjouit du scrutin tout en invitant les candidats à utiliser les moyens de recours légaux en vue d’éventuelles contestations.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12  

 

Créé le 13 octobre 2015 16:02

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces