Présidence de la chambre de commerce : les atouts de Sory Doumbouya, PDG du groupe “Djoliba“

Sory Doumbouya

CONAKRY- Le renouvellement des instances de la chambre de commerce, de l’industrie et de l’artisanat suscite de l’engouement au près des opérateurs économiques guinéens. L' homme d’affaires guinéen, Sory Doumbouya, “Sorel“ pour les intimes, est en course pour briguer la présidence de cette instance.

Elu à Kouroussa dimanche dernier comme président de la chambre préfectorale de cette localité, M. Sory Doumbouya est à la tête d’un florissant groupe dénommé ‘’ Groupe Djoliba’’ actif dans les secteurs de la pêche industrielle, de l’industrie avec l’usine de jus de fruits de Kankan, la chaine de calibrage de Foulayah, l’usine de traitement et de conditionnement de Téminétaye, le centre de traitement de poisson de Coleah, l’hôtellerie , les médias à travers la radio Djoliba FM, le commerce (représentant exclusif des moteurs hors-bord TOHATSU).  Le groupe prépare aussi le lancement de la chaine de TV Djoliba.

Outre ses activités dans divers domaines aussi bien en Guinée qu’à l’étranger (Corée du Sud, Monaco, France, Japon, Dubai, Chine, Belgique, Espagne, Etats-Unis), “Sorel“ est aussi le propriétaire du club de football de la ville de Kankan, le Milo FC.

Etant donné que pour être électeur ou éligible, il faut nécessairement remplir un certain nombre de critères au nombre desquels : Se faire enrôler, avoir  au moins à la date des  élections, disposer de la carte d’immatriculation dûment établi par la chambre du commerce ou la fiche d’immatriculation provisoire délivrée par le chef de section préfectorale de commerce, de l’industrie et de l’artisanat, n’avoir jamais été condamné pour vol, détournement, escroquerie, abus de confiance, fraude ou de faits qualifiés de crime par la loi, être en activité effective dans la section consulaire de son appartement, être inscrit au registre du commerce et des sociétés ou dans les registres des directions préfectorales de l’industrie, l’union des transporteurs au 31 décembre de l’année précédant l’élection, être en règle vis-à-vis des impôts ou fisc au 31 décembre de l’année précédant l’élection.

.Pour être éligible à la présidence du bureau exécutif national, au-delà des critères cités ci haut, le candidat doit savoir lire et écrire parfaitement le français et être capable de défendre son mandat sur le plan national et international. Pour  permettre aux opérateurs économiques de participer à l’élection, ils doivent avoir un caractère national, appartenir à une des sections constitutives de la chambre, être constitué au moins 3 mois avant le processus des opérations électorales et de disposer de documents réglementaires dûment constitués (statuts et règlement intérieur).

 Sans nul doute que Sory Doumbouyah, homme d’affaires de la nouvelle génération dont les réseaux vont au-delà de la Guinée, connait bien le monde des affaires internationales et possède dans ce domaine d’importantes relations dont la Guinée peut énormément tirer profit.

A rappeler que depuis 2005, soit neuf (9) ans, le bureau exécutif de la chambre de commerce et d’industrie n’a pas été renouvelé.

 

Ce contenu n'engage pas Africaguinee.com !

Créé le 18 mars 2014 15:52

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces