Port autonome : des militaires débarquent dans les locaux d’Alport qui arrête momentanément tout…

Installation de Alport Conakry

CONAKRY-Moment de grosses frayeurs à Alport-Conakry, une filiale du Groupe Turc Albayrack, détenteur d'une concession au Port Autonome de Conakry.

Dans la nuit du mercredi 07 septembre 2022, des militaires ont débarqué inopinément dans les installations de ladite société au Port Autonome de Conakry et ont sommé les responsables d’arrêter toutes les activités, a appris Africaguinee.com.  

« Des militaires ont débarqué vers 22h pour demander à ce qu’on arrête les opérations », a confié à Africaguinee.com, un travailleur de la société, qui dit ignorer la raison.  

Notre source précise qu’après ces incidents, une note circulaire a été envoyée à tous les travailleurs leur demandant de rester à la maison (jusqu’à nouvel ordre).

Mais de tractations en tractations, une solution aurait été trouvée. « C’est par après qu’on nous a envoyé une autre notification nous demandant de venir au travail ce jeudi », précise ce travailleur d’Alport Conakry.

Les activités ont repris hier nuit vers 00h, a-t-on appris auprès d’une autre source. Pour l’heure, un flou total entoure cet incident. Les autorités n’ont pas encore communiqué sur les raisons de cette expédition inopinée.

Dans le cadre de la modernisation du Port de Conakry, la filiale du Groupe Albayrak a mené de gigantesques travaux. Mais son implantation, au temps du régime d’Alpha Condé avait été émaillée par un long bras de fer avec notamment le syndicat.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 8 septembre 2022 11:14

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm