Politique : Le président du parti NFD à la rencontre de ses militants de l’intérieur du pays…

nfd

KINDIALe leader du parti Nouvelles Forces Démocratiques était la semaine dernière en visite dans la préfecture de Kindia où il a conféré avec les cadres des différentes structures de sa formation politique, a constaté Africaguinee.com.


Accompagné d’une forte délégation, Mouctar Diallo a au cours de cette visite, remercié ses militants et sympathisants pour la confiance qu’ils ont placé en lui. L’occasion a aussi été mise à profit pour évoquer certains sujets liés à l’actualité politique. S’agissant des prochaines consultations électorales par exemple, l’ancien ministre de l’élevage a invité ses militants à resserrer les rangs en vue de barrer la route au parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel.

En retour, ces différents responsables du parti à Kindia élargis à d’autres venus notamment de la fédération de Mamou, ont tenu à exprimer toute leur joie et satisfaction de recevoir leur président de parti. Ils ont salué le dynamisme des cadres des NFD et ont promis de rester fidèles à leur engagement à soutenir le parti.

Mercredi dernier, c’est un mouvement de soutien aux actions de Mouctar Diallo, président des NFD qui a été officiellement lancé.


Selon M. Boubacar Barry qui a présenté  ce mouvement de soutien, la politique est la base de plusieurs échanges entre les jeunes. ‘’Nous avons estimé qu’il est plus que nécessaire pour les jeunes de s’engager en politique. Vous n’êtes pas sans savoir aujourd’hui, si nous prenons les statistiques de la population Guinéennes, 65 % sont jeunes. Et si vous analysez le problème, la participation de cette jeunesse dans la vie active, vous constaterez que cette jeunesse n’est pas réellement utilisée’’, soutient monsieur Barry.

Selon lui,’’ au de là, cette jeunesse refuse de s’engager en politique, mais le constat est que tout ceux qui refusent de faire la politique, la politique les fera. Nous avons énormément constaté que la jeunesse n’accompagne pas les jeunes en politique. C’est fort de  tout de cette réalité, un ensemble de citoyens plus particulièrement la jeunesse à envisager de s’organiser et d’accompagner politiquement notre pedum dont a nulle  besoin de présenter, l’honorable député Mouctar Diallo. Ce mouvement  est sous la bannière d’un mouvement qui s’intitule le MOSAM’’ a-t-il ajouté.

  M. Barry explique ce choix se justifie  par le fait que  l’approche par laquelle Mouctar Diallo est entrain d’exercer en politique est selon lui la meilleure. ‘‘La politique est exercée en plusieurs manières, mais l’approche par la quelle  il exerce sa politique est la meilleur approche. Nous avons également constaté que sur les faits, notre frère Mouctar a fait un parcours  singulier. Tout en commençant sa lutte dans le mouvement sociale et que cette lutte atteint un certain désistement qu’il a transformé dans un premier temps en mouvement, qui  s’est vue vers l’année 2008  transformé en politique’’, a-t-il déclaré.

 A l’en croire,  «  depuis ce jour, malgré les difficultés, M. Mouctar Diallo tient la barre. Donc nous avons envisagé un apport à tous ses avis  par rapport aux valeurs qu’il incarne et qu’il a toujours incarné. C'est-à-dire la constance dans la lutte et l’effort qu’il a eu à fournir. Aujourd’hui, il est député à l’assemblée nationale, il est passé de ministre pour être député, pour accompagner la lutte politique. C’est un mouvement qui sera là de façon constante pour accompagner la démarche politique de M. Mouctar », a-t-il confié.

Mariama Sow

Pour Africaguinee.com 

Créé le 22 février 2014 14:19

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF