Politique : le NDI tire les leçons des élections législatives du 28 septembre dernier

ndi_lecons_postes_electorales

CONAKRY- A l’approche des élections locales et présidentielles, l’ONG internationale,  National Démocratic Institute (NDI) a organisé ce mercredi 12 février à Conakry,  un atelier postélectoral, pour tirer les leçons du processus électoral, a appris africaguinee.com.

Afin de mieux préparer les prochaines échéances de 2014 et 2015, au cours de cet atelier de deux jours, il sera question d’échanger avec les organisations de la société civile sur le cadre juridique et institutionnel des législatives, les moyens d’actions de la société civile pour la consolidation de la démocratie en Afrique, l’observation domestique électorale et la gestion du contentieux électoral.

Dans ses propos, le directeur résident de NDI en Guinée, Arsène  Gbaguidi a déclaré qu’ « à  l’étape actuelle  du processus électoral, le présent atelier post électoral vient à point nommé pour tirer les leçons et formuler des recommandations objectives et réalistes susceptibles de renforcer le processus électoral, l’observation domestique des élections et consolider la démocratie en Guinée’’.

Selon M. Gbaguidi, cette rencontre  aidera  les différents acteurs impliqués dans  le processus à apprécier, à échanger  sur les grandes questions concernant le devenir du processus électoral  et l’observation électorale citoyenne. Et  permettra également de dégager, à l’issue de la rencontre, des schémas possibles de discussion entre les acteurs sociopolitiques, identifier les obstacles, chercher les points de convergence pour l’avancement de la démocratie et la paix.

De son côté, la présidente du consortium de l’observation domestique des élections (CODE) a  indiqué que  « le CODE  est en partenariat avec les autres organisations impliquées dans la surveillance, le monitoring et l’observation  du processus électoral afin que les enseignements tirés servent d’orientations pour un renforcement des capacités opérationnelles de la société civile et pour des reformes futures du cadre institutionnel et légal » a affirmé Mme Oumou Niang,.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, Dr Yamori Condé  a indiqué  que ‘’c’est le moment de procéder à une évaluation du processus pour savoir les points forts et surtout les faiblesses en vue de les corriger’’.

Il a ensuite réaffirme la disponibilité du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation à toujours être à leurs cotés et la ferme volonté du gouvernement à acheminer avec tous les acteurs politiques en vue de la mise en place d’institutions démocratiques fortes et qui répondent aux aspirations de nos concitoyens.

 Au nom du président de la commission électorale nationale indépendante (CENI),  le commissaire, Etienne Soropogui  invite : « Nous vous encourageons en tant représentant des citoyens guinéens à travailler pour que  les élections permettent à notre pays de rentrer dans une nouvelle ère de démocratie, de stabilité et de paix ».

En prenant l’engagement, le commissaire de la  CENI a rassuré que  son institution est ouvert à  recevoir les recommandations issues des observations et à travailler  de nature  à ce que ces observations puissent être  implantées sur le terrain.

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 664 93 46 23

 

 

Créé le 13 février 2014 11:34

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_