Politique: Hadja Biya Diallo de la CENI répond aux accusations du PEDN…

bya_2_0

CONAKRY- La vice-présidente de la Commission Electorale Indépendante (CENI) vient de répondre aux accusations du parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), dirigé par Lansana Kouyaté. 

Hadja Biya Diallo, s’insurge contre les ‘’imputations mensongères’’ portées à son encontre par Faya François Bourouno, responsable de la communication du PEDN, a constaté Africaguinee.com.

La vice-présidente de cette institution qui est accusée d’avoir imposé le représentant de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée dans la délégation de Dixinn au détriment du PEDN, indique que le rôle qu’elle incarne à la CENI lui impose d’être au-dessus de la mêlée.

‘’ Les accusations que Bourouno portent sur ma personne sont assez graves. C’est dommage qu’une personne de son rang porte ce genre  d’accusations fallacieuses. Le travail que j’ai eu à faire à Dixinn m’a été déterminée conformément à la feuille de route que la CENI m’a donnée. Si autre chose s’est passé au niveau de cette commune, lui-même Bourouno l’a signalé dans son intervention que la CENI a envoyé d’autres personnes pour finaliser le travail. Pas parce que la CENI m’a refusé ; mais plutôt parce que c’est moi qui ait refusé de finaliser un travail pour lequel je ne partageais pas l’avis. Je ne m’insère pas dans les débats politiques (…), mais pour ce qui est de mon travail dans l’institution électorale. Qu’il soit convaincu, je ne serai jamais solidaire de l’illégalité’’ réplique Hadja Biya Diallo, invitant le PEDN de régler ses comptes politiques avec ses paires de l’opposition ou de la mouvance.

‘’ Ce que je voudrais dire à Bourouno et à son parti, c’est de régler leurs problèmes politiques dans la sphère politique. Et de ne pas faire porter le chapeau à certaines personnes. S’ils ont des problèmes politiques c’est entre eux politiques qu’ils doivent les résoudre’’, a lancé la représentante de l’UFDG à la CENI.

Aux  dires de Hadja Biya, apparemment très remontée au bout du fil,  le jeune Bourouno aurait dû aller à la ‘’source’’ pour avoir la vraie information.

‘’Il m’accuse vertement d’avoir fait un forcing à Dixinn pour imposer un membre de l’UFDG. Il n’a qu’à savoir que je ne suis pas à la CENI pour ça. Il aurait dû aller à la CENI pour chercher à savoir ce qui s’est passé, je lui aurais prouvé que tout ce qu’il a dit, sont des accusations mensongères. Je suis désolée de le dire mais c’est comme cela (…) », réitère la vice-présidente de la  CENI.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel: (+224) 655 31 11 13 

Créé le 18 août 2016 13:48

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces