Politique générale du Gouvernement : La lecture de Dr Ousmane Kaba…

Dr Ousmane Kaba, leader du PADES

CONAKRY-Dr Bernard Goumou a fait la déclaration de la politique générale de son gouvernement ce mercredi 14 décembre, au Conseil national de la transition (CNT). Une première depuis l’avènement du CNRD (Comité national du rassemblement pour le développement) au pouvoir.

Au cours de son exposé de circonstance, il a mis l’accent sur la rationalisation de la gestion des dépenses communes et la maitrise des exonérations, sans oublier la réduction de l’endettement du trésor public auprès de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG).

Le chef du gouvernement de la transition a touché tous les secteurs vitaux, en évoquant les insuffisances avant l'avènement du CNRD au pouvoir le 5 septembre 2021, avant de faire une comparaison entre la gestion du gouvernement précédent et le sien. Néanmoins, il a signalé que l’atteinte des objectifs assignés à son équipe, exige de refonder l’Etat, de sauvegarder les valeurs républicaines, de réconcilier le peuple et de poser les bases d’un développement durable, au regard de l’extrême fragilité de l'Etat.

« L’indifférence a aveuglé même les plus avertis et a laissé les populations désabusées, trompées en raison de discours faisant miroiter l’Eldorado, mais démentis par les actes de ceux qui les prononçaient. La plainte du citoyen était inaudible, l’exécution des décisions de justice était tronquée en raison d’une justice instrumentalisée. Pourtant, c’est le peuple qui est le premier détenteur de la souveraineté d’une Nation», a déclaré Bernard Goumou.

Les politiques publiques sont menées pour assurer la continuité de l’État. Dans ce cadre, des actions ont été menées, d'après le premier ministre, qui cite entre autres :

  • La garantie de la rationalisation de la gestion des dépenses communes et la maitrise des exonérations;
  • Le paiement significatif des arriérés intérieurs à plus de 2 420 milliards GNF en 2022 contre 1 282 milliards GNF en 2021; la réduction de l’endettement du trésor public auprès de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) qui passe de 2 000 Milliards GNF remboursés en septembre 2021 à une situation positive de plus de 500 milliards GNF;
  • La mobilisation de l’épargne intérieure par l’émission des premières Obligations du Trésor à hauteur de 731,5 milliards GNF,
  • L’appréciation de près de 30% du Franc Guinéen par rapport aux devises étrangères (1USD = 8400 GNF, 1 EUR = 8650 GNF);
  • L’opérationnalisation du fonds de développement agricole (FODA) avec l’allocation budgétaire de près de 185 milliards GNF;
  • La mise en place du Fonds de garantie aux entreprises avec une allocation budgétaire de 50 milliards GNF, l’opérationnalisation du Code des investissements, etc.

La déclaration de cette politique générale a été faite en présence de plusieurs acteurs politiques et sociaux. Après l'exposé, Ousmane Kaba, ancien ministre de l’économie et des finances a livré son analyse:

« C’est important pour le pays d’avoir une visibilité. Je n’ai pas eu le temps d’assimiler tout ce qui a été dit mais, je constate qu’il y a une cohérence entre le programme de référence intérimaire et le budget national de 2023. En tant qu’ancien président de la commission des finances de l’assemblée nationale, j’ai écouté les projections macro-économiques, l’effort qui est fait pour la collecte des recettes en même temps sur le volet d’investissement public est très important. Elle est en harmonie avec les objectifs d’inflation et la politique monétaire », a déclaré le leader du PADES.

A suivre…

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

 

Créé le 14 décembre 2022 17:43

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_