Politique : Cellou Dalein Diallo accuse…

23544
CONAKRY-Convaincu d’avoir été victime de ‘’fraude’’ lors des dernières élections législatives, le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), accuse le parti au pouvoir d’avoir obtenu les 53 sièges au parlement grâce au ‘’vol’’. Cellou Dalein Diallo soutient donc qu’il serait un tort de faire une comparaison entre l’UFDG qu’il dirige et le RPG arc-en-ciel, a appris Africaguinee.com.
 
‘’Ce serait un tort frustrant de nous comparer au RPG (Rassemblement du peuple de Guinée, parti au pouvoir,  ndlr). Le nombre de siège obtenus par le RPG sont volés. Si le RPG  a eu 53 sièges, nous savons qu’il ne mérite pas plus de 23 sièges’’, a accusé l’ancien premier ministre, qui a dans la même lancée ajouté que ‘’Si l’UFDG a totalisé 37 sièges, vous (ses militants, ndlr)êtes convaincus qu’on aurait pu avoir plus de cinquante sièges. Donc, nous demeurons la première force politique du pays, et nous devons en être fiers’’, a-t-il  soutenu récemment devant ses militants. 
 
‘’Nous ne sommes pas de militants alimentaires (…) Vous avez tous participé activement et efficacement aux élections législatives. C’est grâce à votre (ses militants, ndlr)  engagement, à votre persévérance, et surtout au combat que vous avez mené avant, pour réduire la fraude. C’est grâce à tout cela que votre parti a pu encore démontrer qu’elle demeure la première force politique du pays (…) Nous ne cesserons jamais de dire que les 37 sièges sont loin de refléter le poids réel de notre parti ’’, a laissé entendre le président de l’UFDG.
 
Poursuivant sa narration, Cellou Dalein Diallo dit ensuite se battre pour garantir l’égalité, la dignité des citoyens du pays, ‘’Nous nous battons pour garantir l’égalité des citoyens en droit, nous nous battons pour la dignité de tous les fils de ce pays, nous nous battons pour éradiquer la pauvreté, parce qu’il y a la misère, il y a l’insécurité, il y a l’arbitraire, il y a l’exclusion, nous nous battons pour que ces fléaux disparaissent dans notre pays’’, fera-t-il savoir.
 
Malheureusement, a-t-il regretté, il y a ce qu’il a qualifié ‘’les forces du mal’’ qui, dit-il,  ne veulent pas que les citoyens soient égaux devant la loi. ‘’Il y a ceux qui ne veulent pas que la sécurité de tous soit assurée, il y a des gens qui sont guinéens hélas qui veulent que des guinéens soient privés de leur droit. C’est pourquoi nous sommes l’espoir de tout le peuple de Guinée, parce que nous disons non à la dictature. Malheureusement avec ce régime le combat est loin d’être terminé, mais nous sommes convaincus que nous  allons le gagner’’, a-t-il  assuré.
 
  Diallo Boubacar 1 pour Africaguinee.com
Tel : (00224) 664 935 132
 
Créé le 21 décembre 2013 20:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_