Politique : Ce que Cellou Dalein Diallo a dit à la communauté mandingue en Chine…

cellou

CONAKRY- Le chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo a annoncé avoir pu  réconcilier les ressortissants guinéens vivants en Chine lors de séjour dans ce pays asiatique, a appris Africaguinee.com.

 ‘’J’ai réussi à réconcilier Peulh et Malinké en Chine…’’

« J’étais en Chine, j’ai trouvé que les communautés Mandingues et Peulhs ne s’entendaient pas depuis 2010.  J’ai décidé d’aller rendre visite à la communauté mandingue. Je leur ai  dit : ‘’ vous n’avez pas le droit de vous quitter, vous êtes du même pays.  Vous oubliez que vous venez tous de la Guinée,  vous êtes des musulmans, en plus et vous croyez au même Dieu. Vous venez ici pour des raisons politiciennes, vous ne vous entraidez pas, chacun est dans son coin, ce n’est  pas juste. Le porte-parole de la communauté Mandingue  a dit que c’est la vérité.  J’ai réussis dans cette étape à les réconcilier’’ a déclaré ce jeudi le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée lors d'une conférence de presse animèe cette semaine à Conakry.

Poursuivant ses propos, le président de l’UFDG a  demandé à  la communauté peulh d’éviter de cultiver la haine et d’être unie avec les autres.

« L’UFDG a souvent dit que  la politique devrait être le ‘’Sanakouya’’ entre les partis. Nous avons ce qui est plus fort que l’appartenance à un parti. C’est  l’appartenance à un même pays. Personne  n’a choisi d’être guinéen mais acceptons-le. Nous étions à l’école ensemble venant de toutes les régions ont s’entendait », a-t-il précisé. 

Pour Cellou Dalein Diallo, il faut   lutter contre la politique de division et de l’ethnocentrisme du régime du  président Alpha Condé.

‘’Ce n’est pas juste qu’un pouvoir vous dise détester vos voisins…’’

« Que les gens fassent campagne sur leur programme, sur leur bilan, qu’on arrête de dire vous-êtes de telles ethnies. Les parents des uns ont fait ceci aux autres ainsi de suite.  La politique ne nous divise pas. Ce n’est pas juste lorsqu’un pouvoir vous dit détester vos voisins qui sont des guinéens comme vous. Un pouvoir doit vous dire restez unis et solidaires pour que je puisse mieux vous gérez. C’est ça qu’on attend de la part des responsables guinéens », a-t-il sollicité.

Par ailleurs, concernant  le conflit intercommunautaire qui a éclaté dans la préfecture de Mamou, l’ancien premier ministre qualifie cela d’une ‘’honte nationale’’.

« Aujourd’hui, les politiques du RPG depuis 2010, c’est de diviser d’abord  de pays en région, en ethnie, ensuite au Fouta. Ce qui s’est passé en Diaré dans Poredaka, c’est cette politique. Il y a eu la bagarre parce qu’on est en train de susciter la haine. Vous avez vue  les documents qui avaient été publiés, les gens ont reçu le mandat d’identifier les ressortissants de Roundé (localités habitées par  des anciens esclaves au Fouta-Djalon, NDLR), de les diviser, de les recenser.  Ces documents auxquels on a eu accès. C’est  la  honte de la Guinée », fustige-t-il.

Nous y reviendrons !

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

 

 

Créé le 5 juin 2014 18:36

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_