Plainte du FNDC contre Charles Wright : Le Gouvernement réagit…

Charles Alphonse Wright, Ministre de la Justice et des droits de l'Homme

CONAKRY- L’assignation d’Alphonse Charles Wright en Justice ne laisse pas de marbre le Gouvernement de transition. Interrogé ce jeudi 15 juin 2023 sur cette plainte, le porte-parole du Gouvernement a réagi de façon mesurée.

« Je ne pense pas que le FNDC en tant que telle puisse porter plainte, c’est une organisation qui n’existe plus, elle est dissoute. Mais si des acteurs sont visés en tant que tel, ils peuvent porter plainte s’ils estiment qu’ils ont victimes d’un préjudice. Et la justice appréciera. On est tous des justiciables, donc on n’est pas à l’abri des poursuites », a réagi Ousmane Gaoual Diallo.

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme est cité à comparaître, le 22 juin prochain au tribunal de première instance de Dixinn. Le garde des sceaux est accusé de « dénonciations calomnieuses, d’injures publiques, de violences et voies de faites et d’abus d’autorité » par les leaders du FNDC.

« Si un citoyen estime qu’on lui a porté des préjudices, il peut bien questionner la justice. Cela doit être aussi une habitude de dire simplement qu’on a confiance en la justice mais pas seulement avoir confiance en la justice lorsqu’elle nous donne raison. Il faut avoir confiance aux mécanismes de la justice, les suivre et les respecter. C’est ce qui est important », temporise Ousmane Gaoual Diallo.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 15 juin 2023 21:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,