Plainte de Cellou contre l’Etat : La défense du leader de l’UFDG passe à la vitesse supérieure…

Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-La plainte déposée par les avocats du leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, contre l’État guinéen traîne depuis des mois au tribunal de première instance de Dixinn, a appris Africaguinee.com.


Suite à la récupération suivie de la démolition de sa maison, Cellou Dalein Diallo avait décidé de saisir la justice dans l’espoir d’être rétabli dans ses droits. Mais depuis, peu de choses ont bougé. La plainte traîne au TPI de Dixinn. Face à la lenteur, la défense de l’ancien premier ministre qui dénonce le "laxisme" du parquet, a décidé de passer à la vitesse supérieure. Joint par Africaguinee.com, Maître Amadou Diallo a annoncé avoir saisi le président du tribunal afin que le dossier soit diligenté.

"Au mois de juillet 2022, il y a eu des échanges d'écritures entre l'Etat et nous. Les avocats de l'Etat ont écrit, nous savons répondu et vice-versa. Ensuite, le dossier a été communiqué au ministère public, c'est-à-dire au parquet pour que celui-ci fasse les observations. C'était au mois de juillet dernier. Mais depuis cette date jusqu'à maintenant, on n'arrive pas à évoquer l'affaire.

Ce n'est qu'il y a deux semaines, l'affaire a été évoquée à Dixinn. C'est-à-dire qu'on devait reprendre les débats après la communication des observations du ministère public. Mais jusqu’à présent, le ministère public n'a pas communiqué ses observations. Donc, les débats n'ont pas repris. J'ai même adressé un courrier au président du tribunal pour lui demander de diligenter l'affaire (…) Le dossier est toujours dans les mains du parquet", a expliqué l'avocat et conseiller juridique de Cellou Dalein Diallo.

Ce qui bloque le dossier…

"C'est le laxisme du parquet et du tribunal en général. Est-ce qu'il y a des mobiles politiques derrière ? Je n'en sais rien mais ce qui est sûr, le dossier a beaucoup traîné et cela n'est pas justifié. Le parquet avait un mois pour faire des observations. Même ça c'était au mois de septembre 2022, puisque le mois d'août est consacré aux vacances judiciaires. Mais depuis lors jusqu'à présent, il n'y a rien.

Donc ce dossier traîne toujours. On espère qu’il va être débloqué pendant ce mois de janvier pour poursuivre les débats afin qu’il soit mis en délibéré. En tout cas, en ce qui nous concerne, nous avons produit toutes nos écritures, nous avons communiqué toutes les pièces justificatives établissant que monsieur Cellou Dalein Diallo a été spolié illégalement de son bien", a précisé maître Amadou Diallo. 

Affaire à suivre ! 

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : 00224 666 134 023 

Créé le 4 janvier 2023 17:43

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces