Plainte contre le ministre Alhassane Condé : Jusqu’où ira l’UFDG ?

Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l'UFDG

CONAKRY- L’Union des Forces Démocratiques de Guinée, formation politique dirigée par Cellou Dalein Diallo, n’exclut pas de saisir les juridictions supra nationales au cas où sa plainte formulée contre le ministre Alhassane Condé n’aurait aucune suite devant les tribunaux de Conakry, a appris Africaguinee.com.


Selon Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG, le parti n’entend point baisser les bras face à ce qu’il a qualifié de “dérives“ de la part du chef du département chargé de l’administration du territoire et de la décentralisation.

“ Nous estimons que c’est une occasion pour le nouveau ministre de la justice de prouver qu’il est pour l’indépendance de l’appareil judiciaire de notre pays, que la justice n’est plus sous ordre de l’exécutif. S’il n ya aucune suite au niveau des tribunaux de Conakry, nous verrons avec nos avocats dans quelle mesure porter l’affaire devant les juridictions supra nationales“ a déclaré Dr Fodé Oussou Fofana au micro d’Africaguinee.com.

Pour l’ancien directeur de campagne de Cellou Dalein Diallo, “ les propos tenus par le ministre Alhassane Condé sont très graves. Traiter l’UFDG de parti illégal. Un parti qui a été le challenger de M. Alpha Condé en 2010. Traiter l’UFDG de parti communautaire, sans compter le fait qu’il a aussi qualifié le président Cellou Dalein de menteur. Nous considérons que c’est extrêmement grave pour un ministre de tenir ces genres de propos qui ne contribuent qu’à diviser le pays“ a soutenu Dr Fodé Oussou Fofana.

Dans ses accusations, le président du groupe parlementaire des libéraux-démocrates a souligné que le département piloté par M. Alhassane Condé est le symbole de l’ethnocentrisme.

“ Aujourd’hui il n’ ya pas un département aussi communautaire que celui que dirige M. Alhassane Condé. Le département de l’administration du territoire pourrait même qualifier de ministère « Condé et frères ».La plupart des cadres qui sont là-bas sont issus de sa communauté (malinké, Ndlr) et parmi eux près de 90% sont tous « Condé »“ a accusé ce vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Pour l’instant, le ministre Alhassane Condé n’a pas voulu réagir face à ces accusations et sur la plainte déposée contre lui.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 664 93 51 31

 

Créé le 27 avril 2014 13:45

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces