Parlement : Ousmane Gaoual Diallo s’insurge contre le blocage et charge M. Damaro de la majorité présidentielle

Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY-Après cinquante jours de  l’ouverture de la session parlementaire, l’assemblée nationale guinéenne peine encore à produire une seule  loi. Une situation qui révolte le député de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo qui pense que « la chambre parlementaire  devrait prendre congé », a appris Africaguinee.com.


« Je pense que le parlement guinéen devrait être en congé tout simplement  parce qu’on n’est   pas capable de travailler », a laissé entendre le député de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Ousmane Gaoual Diallo. 

Selon lui, jusqu’à présent  les élus du peuple ne se sont  pas mis à la tâche pour  voter   la loi portant sur le règlement intérieur qui doit servir de boussole à l’institution parlementaire.

Par ailleurs, Ousmane Gaoual Diallo a accusé le président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle, Amadou Damaro Camara de prendre des décisions en lieu et place des députés.

« Il y a Monsieur Damaro, le président du groupe parlementaire de la mouvance qui se permet d’agir en  lieu et place du président de l’assemblée nationale. Il dicte tout alors qu’il y a un président. Aujourd’hui, rien ne passe à l’assemblée sans lui.   Les 15 millions qu’on a attribué aux députés, on n’a pas une seule séance pour discuter de cela. C’est lui qui s’agite dans le parlement, qui va voir le ministère du budget qui débloque l’argent. Il y a plus de copinage  dans le règlement des problèmes de l’assemblée que du point de vue légale », a-t-il fustigé.

Alors que le parlement s’apprête à travailler sur  des traités des accords internationaux,  M. Diallo a estimé que c’est des choses qui n’ont absolument rien à voir par rapport  aux préoccupations des guinéens.  Plutôt, dit-il, ‘’on devrait  s’occuper  en premier lieu des   problèmes fondamentaux de notre pays notamment  le code électoral et  la Commission Electorale Nationale Indépendance (CENI)’’.

Le jeune député a fait comprendre  que pour éviter et prévenir les conflits de demain, la  préoccupation principale des élus  c’est de répondre aux nombreuses  attentes  des guinéens.

Evoquant également les problèmes de l’assemblée, le député uninominal de Gaoual a affirmé que « demain  encore on va s’asseoir pour voter un traité de libre déplacement  entre la Guinée et la Turquie », a-t-il ironisé.

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

 

 

Créé le 23 mai 2014 14:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces