Paiement des primes des contractuels : Des cas de magouille signalés à Timbo…

MAMOU- Jusqu’au dimanche 05 mars 2023, les opérations de paiement des primes des enseignants contractuels se poursuivaient normalement dans la localité de Timbo. Dans cette sous-préfecture située à 55 km de la ville de Mamou, le processus vient de connaître un coup d’arrêt. Et pour cause, les opérations ne se seraient pas déroulées dans la transparence requise. Des cas de substitution ont été constatés.

Une magouille qui traduit un manque de rigueur dans la conduite des opérations. Les responsables en charge de la paie sont pointés du doigt. Ils sont accusés d’avoir inscrits des fictifs à la place de vrais enseignants qui ont donné les cours. Actuellement, les opérations ont été stoppées pour clarifier la situation. Les contractuels du secondaire gardent encore leur mal en patience. Rencontré, ce professeur de biologie du collège de Timbo explique.

« Lorsque la mission d’inspection de paye est venue ici, elle a réglé le cas des enseignants venus de Teguereya et de Kegneko. Ce sont les endroits les plus éloignés. Pour Timbo centre, la mission a commencé la paie avec ceux de l’élémentaire. Après c’était notre tour. Malheureusement, aucun d’entre nous n’avait son nom sur la liste. On était tous étonné. Les responsables (Maire, Directeur Sous-préfectoral de l’Éducation) étaient là. On leur a demandé ce qui se passe. En réponse, ils nous ont parlé d’erreur technique.

Nous étions huit à n’avoir pas retrouvé nos noms sur la liste. On nous a dit que certains contractuels de l’élémentaire avaient été substitués. Ils ont payé plus que le nombre qui était prévu. Ce qui est étonnant. Ils nous ont dit d’attendre…mais jusqu’à présent, on n’est pas payé », explique Boubacar Diallo.

Interpelé sur ces cas de substitution, le Directeur Sous-préfectoral de l’enseignement élémentaire de Timbo, a promis que ce problème sera réglé très prochainement. « Nous sommes en train de nous battre pour les payer. Je ne voudrais pas dire des choses qui peuvent empêcher la bonne marche de l’opération en cours », indique M. Camara. Le maire de Timbo quant à lui dément l’hypothèse de la substitution. Il parle plutôt d’erreur.

« La situation qui se présente est la suivante : des gens qui sont dans leurs postes au primaire ont été reconduits dans le secondaire. Pendant que ceux qui sont au secondaire n’ont pas été payés. On s’est rendu compte de cela lorsqu’on a mis en place une mission d’inspection. Après la correction, nous avons ventilé les listes corrigées au niveau de la DPE de Mamou. La mission chargée du paiement a aussi constaté cela. Je pense que la raison va gouverner et qu’ils vont les payer instantanément », a indiqué M. Bonata Seck.

Habib Samakè

Correspondant régional d’Africaguinee.com

Créé le 8 mars 2023 15:20

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces