Ouverture du cadre de concertation : le camp de Cellou, Sidya…décline l’invitation de la junte

Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré répondant à une invitation de la junte le 21 février dernier

CONAKRY- L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD), dirigée par Cellou Dalein Diallo, l’Union des Forces Républicaine (UFR) de Sidya Touré et plusieurs autres formations politiques membres du « G58 » ont décidé de boycotter l’ouverture du cadre « inclusif » de concertation prévu ce vendredi 15 avril 2022 au Palais Mohamed V.


Joint par Africaguinee.com ce matin, Aliou Condé un des hauts dirigeants de l’UFDG, parti membre de l’ANAD, a indiqué que leur bloc politique ne prendra pas part à la session inaugurale du dialogue.

Même son de cloche chez Boubacar Barry, un des responsables du parti dirigé par Sidya Touré. « L’UFR ne participera pas au lancement de ces assises-là », a-t-il indiqué.

Si les trois grandes formations politiques du pays (RPG arc-en-ciel, UFDG, UFR) et leurs alliés ont décidé de bouder le cadre de dialogue initié par la junte, ça ne sera pas le cas chez d’autres coalitions politiques.

La Convergence pour la Renaissance Démocratique (CORED) dirigée par Mamadou Sylla, la Coalition des Partis Républicains (CPR) de Dr. Faya Milimouno, Lansana Kouyaté, ont décidé de répondre à l’invitation du Gouvernement. Certains d'entre eux sont déjà sur place au palais Mohamed V où ils ont commencé les formalités d'accès dans la salle.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

 
Créé le 15 avril 2022 12:09

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces