Transition guinéenne : Le Gouvernement invite la Cedeao à honorer ses engagements…

CONAKRY-Les atermoiements de la Cedeao dans la mobilisation des ressources financières et techniques pour accompagner le processus du retour à l’ordre constitutionnel interpellent le gouvernement guinéen. Ce jeudi 20 juillet 2023, Conakry a appelé l’organisation régionale à sortir de la théorie pour honorer ses engagements.

« La CEDEAO s’est engagée au début de la transition d’apporter son assistance financière et technique à la Guinée.  Nous pensons que ceci va être couronné de succès pour faire en sorte que la Guinée avance. Et qu’on sorte aussi de la théorie, quand on s’engage à accompagner financièrement et techniquement, il ne faut pas dire toujours oui il faut avancer, il faut mettre la main dans la poche », a déclaré le porte-parole du Gouvernement.

Ousmane Gaoual Diallo prévient que si les ressources financières ne sont pas sur la table, il va sans dire que ce sera difficile d’exécuter les actions prévues dans le chronogramme.

« Ça prendra du temps pour mobiliser ces ressources. Il faut aussi que l’espace sous régional soit plus outillé, qu’on sorte un peu des exigences et des déclarations qui n’ont pas assez de conséquences sur les populations. Il faut avancer pour sortir l’appui technique nécessaire, l’appui financier indispensable pour faire en sorte qu’on puisse évoluer », a martelé le ministre porte-parole du Gouvernement.

Au terme d’un mini-sommet tenu à Abuja mardi 18 juillet, le président béninois Patrice Talon a été mandaté par ses pairs de la Cedeao pour mener des consultations avec les autorités des pays en transition dans l’espace sous-régional. Conakry assure qu’il sera le bienvenu en Guinée.

 » Patrice Talon sera le bienvenu. La Guinée est un pays qui a toujours souhaité la bienvenue à tous les africains, les chefs d’Etat en particulier », a indiqué Ousmane Gaoual Diallo, qui pense cependant que cette visite annoncée sera beaucoup plus focalisée sur les questions sécuritaires.

« La Guinée est un acteur important de la stabilité sécuritaire. Je pense qu’il (Patrice Talon ndlr) vient aussi pour discuter de ça. Parce que nous avons un contingent important dans les forces ouest africaines qui sont présentes sur les théâtres de conflits. Je crois que c’est ce qui amène le président Patrice Talon », a analysé M. Diallo.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com 

Créé le 20 juillet 2023 22:49

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm