Nzérékoré : Venue de Dubaï pour construire sa maison, Thérèse Loua trouve la mort dans des circonstances confuses…

NZEREKORE- C’est une affaire qui remonte à juillet 2023. Venue de Dubaï pour terminer les travaux de construction de sa maison, Thérèse Loua a trouvé la mort dans des circonstances confuses. Elle aurait reçu un coup de bâton à son cou, selon des résultats d’une autopsie réalisée sur le corps. (Image d’illustration).

Selon nos informations, la victime qui revenait de son chantier a fait un détour de réjouissance dans un bar, en compagnie de quatre de ses amis dont une dame. De là, elle décide de rallier son domicile mais n’y arrivera pas. En cours de route, elle se serait fait attaquer, ligoter et abandonner dans un coin de la rue. Le lendemain, un citoyen de passage la découvre affaiblie et informe les autorités qui l’ont tout de suite fait transporter à l’hôpital régional de N’zérékoré où elle a rendu l’âme quelques instants après. Interrogé sur cette affaire, Maitre Théodore Michel Loua, explicite davantage ce qui s’était passé.

« Thérèse qui devait venir à son chantier a appelé Marc Haba, conducteur de taxi pour l’accompagner. Elle a aussi sollicité l’aide de sa camarade Seny Bamba, pour servir de l’eau aux maçons. Le soir, elles sont allées jusqu’à la rentrée du village et ont fait escale dans un bar jusqu’aux environs de 18h-19h. Thérèse rappelle Marc Haba pour la déposer à la maison. Celui-ci décline sous prétexte qu’il était fatigué. Elle appelle alors Nianga Goumou qui accepte de venir. Marc Haba aussi vient finalement. Emportées par le goût de la boisson, elles se servent à souhait jusque tard et décident de rentrer. Thérèse embarque à bord de la moto de Nianga Goumou. Seny, elle, décide de passer la nuit chez une de ses sœurs à Loulé puisqu’elle devait accompagner son père à l’hôpital le matin. Soudain, une  contradiction éclate entre Marc et Seny.  Marc Haba soutient que c’est lui qui a déposé Seny Bamba à la maison. Seny Bamba dit qu’elle est allée à pied.

Je crois que c’est en cours de route que l’incident s’est produit. On ne sait pas si c’est un accident ou si c’est autre chose. Mais c’est le matin qu’on a retrouvé Thérèse au bord de la route. Néanmoins elle était encore vivante. Ce sont les passants qui l’ont vue et appelé au village pour informer. Ainsi la gendarmerie de Kpaya a été saisie, ses agents sont venus la transporter à l’hôpital où elle a rendu l’âme », explique l’avocat.

Au lendemain du crime, les compagnons de Thérèse à savoir Sény Bamba, Gbazou Loua et Marc Haba ont été mis aux arrêts et entendus. Nianga Goumou qui aurait transporté la victime à bord de sa moto est depuis introuvable. Poursuivies pour meurtre, assassinat et complicité d’assassinat, les 3 personnes qui ont comparu ont été déclarées non coupables et ont été renvoyées des fins de la poursuite après requalification des faits ce lundi 03 juin 2024.

Par contre Nianga Goumou en cavale a été déclaré coupable d’homicide involontaire commis sur la personne de Thérèse Loua consécutif, au traumatisme crânien encéphalique, associant une perte de connaissance. Le tribunal l’a condamné par défaut à 5 ans d’emprisonnement et au payement de 10 millions d’amande et 50 millions à titre de dommage et intérêt en faveur de Martine Koulemou (partie civile), et a décerné un mandat d’arrêt contre lui. Non satisfait de cette décision, le ministère public a interjeté appel.

A suivre !

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant Régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré.

Tél : (00224) 628 80 17 43

Créé le 5 juin 2024 15:50

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces