Niger : Ce que la Cedeao exige des putschistes…

ABUJA-La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réagi énergiquement sur les évènements en cours au Niger où le président Mohamed Bazoum a été renversé ce 26 juillet 2023, par un coup d’Etat militaire. Le sixième dans son espace en moins de trois ans.

L’autorité régionale déclare qu’elle rejette avec la plus grande vigueur et condamne ce coup de force, qui selon elle, est en « violation totale des principes démocratiques qui fondent la gestion du pouvoir politique dans son espace ».

Renouvelant sa « ferme opposition à tout changement du pouvoir politique par des moyens anticonstitutionnels », la CEDEAO indique qu’elle « exige la libération immédiate » du Président déchu Mohamed BAZOUM. L’organisation considère que M. Bazoum reste le Président légitime et légal du Niger qu’elle reconnait

« La CEDEAO renouvelle sa ferme opposition à tout changement du pouvoir politique par des moyens anticonstitutionnels et exige le retour à l’ordre constitutionnel au Niger sans délai et sans condition », précise le communiqué de l’autorité régionale, publié dans l’après-midi de ce jeudi 27 juillet 2023.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 27 juillet 2023 19:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo Fondation orange