Nawa Damey gouverneur de Kankan : ‘’le gouvernorat a été saccagé…’’

nawa_damey

CONAKRY-Après les remous qui ont secoué ce mercredi 6 août 2014 la ville de Kankan, le gouverneur de la région a donné des explications sur ces violences. Nawa Dmey confirme que c’est l’évasion de 9 prisonniers qui est l’origine de la colère des citoyens qui n’ont pas épargné le gouvernorat, a appris Africaguinee.com.


Joint au téléphone par notre rédaction, la première autorité de la région administrative de Kankan, annonce aussi que des sanctions ont été prises à l’encontre du régisseur  et de son équipe de la prison civile. Nous vous livrons  les explications du gouverneur de Kankan Nawa Damey, sur ces violences.

« Effectivement, il y a eu évasion de prisonniers hier nuit. Neuf (9) prisonniers parmi lesquels, figure un grand bandit qui avait été arrêté par les services de l’ordre. Il avait vraiment fait des dégâts dans la ville dans des attaques à mains armées. La population avait  voulu qu’il lui (le grand bandit, ndlr) soit remis pour faire la justice à sa manière. Les autorités  sont intervenues en leur faisant comprendre que dans un pays de droit, il faut que la Justice fasse son travail.

L’affaire a été transférée au procureur, les enquêtes se poursuivaient très bien. Malheureusement, le chef de ces bandits  s’est évadé avec huit autres personnes. Donc, il fallait s’attendre à ce qui s’est arrivé.

On a sanctionné le  régisseur et ses agents. On décidé  de les relever tous. Le procureur a même demandé d’amener le régisseur de Siguiri pour le remplacer. Pendant qu’on était en train de gérer ça, on a entendu que les jeunes se sont mobilisés pour demander à ce qu’on leur remette le procureur.

Ils se sont dits que c’est le procureur qui est à l’origine, parce que c’est lui avait tenu promesse que ces gens (les bandits, ndlr) n’allaient pas s’évader avant leur jugement. Ils sont venus, ils n’ont pas vu le procureur, ils sont partis chez lui, ils sont saccagés là-bas, même la région n’a pas été épargné parce qu’on a dit que le procureur était caché chez le gouverneur. On a reçu des jets pierres. Il a fallu qu’on repli au camp.

Le gouvernorat a été saccagé, mais moi, je ne peux pas porter plainte pour le moment. Je suis moralement responsable en tant que premier responsable de l’administration. Mais ce n’est pas moi qui ai fait. C’est parce que les jeunes pensaient le procureur était chez moi. Le calme est revenu, malheureusement tous les prisonniers ont pris la fuite dans le désordre’’.

Propos recueillis par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com.

Tel : (00224) 655 31 11 12

Créé le 6 août 2014 20:14

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces