Molly Phee, Secrétaire d’Etat adjointe : « Pourquoi la Guinée n’a pas été invitée au Sommet de Washington… »

Molly Phee, Secrétaire d'État adjointe aux affaires africaines du Département d'État américain

WASHINGTON-Du 13 au 15 décembre 2022 à Washington, les dirigeants du continent africain seront les hôtes de Joe Biden, président des Etats-Unis pour un Sommet.

La Guinée ne sera pas de ce rendez-vous tout comme d’ailleurs le Mali, le Burkina Faso, le Soudan, des pays du contient dirigés par des militaires. Pourquoi ces pays ont-ils été exclus ?  

La Secrétaire d'État adjointe aux affaires africaines du Département d'État américain, a donné la raison lors d'une conférence de presse virtuelle à laquelle a pris part Africaguinee.com.

Selon Molly Phee, par respect pour l'Union Africaine, les États-Unis n'ont pas invité les gouvernements qui ont été suspendus par l’Union Africaine. 

"Ces pays ne vont pas participer à ce sommet mais nous allons continuer à travailler séparément avec eux pour encourager à un retour à la transition démocratique. Les pays qu'on n'a pas inventé à ce sommet sont le Mali, la Guinée, le Burkina Faso et le Soudan.

Nous n'avons pas aussi inclus les pays et certains territoires avec lesquels nous n'avons pas des relations diplomatiques comme l'Erythrée", a aussi annoncé la responsable du Département d’Etat.

Enjeux du Sommet

Molly Phee a émis le souhait que les dirigeants africains puissent rencontrer des entreprises américaines du secteur de la santé lors de ce sommet pour créer des partenariats solides dans le cadre de la production des vaccins contre les épidémies. 

"Nous le souhaitons parce que lorsque la pandémie de Covid-19 a éclaté, nous nous sommes rendus compte qu'il n'y a pas des installations de production des vaccins sur le continent et c'est inacceptable", a martelé la Secrétaire d'État adjointe aux affaires africaines du Département d'État américain. 

Le Directeur Principal du Conseil National de Sécurité pour les Affaires Africaines a quant à lui abordé plusieurs points liés au partenariat États-Unis-Afrique. Notamment la stratégie de la première puissance mondiale à l'égard de l'Afrique Subsaharienne.

Dans son introduction, Judd Devermont a expliqué que le Président Joe Biden est "heureux d'accueillir 49 gouvernements, la commission de l'Union Africaine, la société civile, des entreprises, le secteur privé, les jeunes dirigeants, la diaspora à Washington DC" pour ce sommet qui se déroulera du 13 au 15 décembre 2022.

Plus loin, il a ajouté que ce sommet illustre l'engagement renouvelé des États-Unis envers le continent africain. "C'est l'opportunité pour nous de resserrer nos liens de longue date, nous concentrer sur des nouveaux domaines pour relever les défis et les opportunités d'aujourd'hui et de demain", a-t-il ajouté. 

Avant d'évoquer les principaux sujets à débattre lors de ce sommet, Judd Devermont a aussi signalé que le Président Joe Biden et le secrétaire d'Etat Antony Blinken sont convaincus que les voix africaines vont jouer un rôle central à ce moment charnière. 

"A l'occasion du sommet nous allons parler des défis les plus pressants à travers le monde à savoir les pandémies, le changement climatique, des faits négatifs de l'invasion de la Russie en Ukraine, les questions de démocratie, de gouvernance, de sécurité, de la sécurité alimentaire et du commerce", a annoncé le Directeur principal du conseil national de sécurité pour les affaires Africaines. 

A suivre…

Boubacar 1 Diallo

Pour Africaguinee.com 

Créé le jeudi 8 décembre 2022 9:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

acw_300x250-2

TotalEnergies

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

gac_logo_french_cmyk_1
329730080_715074006941324_6437382728272487457_n
Logo Orange Mobile
ue_giz_
imsu_pix_2
logo_principal_0
193885225eab1373a5aa66
Bakary Sylla, DG de la CNSS
193885225eab1373a5aa66
Logo de Guinea Alumina Corporation S.A. "GAC "