Mise en œuvre du chronogramme de la transition : La junte décide de « hâter » le pas…

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition guinéenne

CONAKRY-Alors que les forces vives s’abstiennent toujours de rejoindre le cadre de dialogue, les autorités de la transition décident désormais d’aller de l’avant.

Selon nos informations, le Gouvernement veut instituer un cadre de travail formel entre le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation et le comité national permanent de suivi des résolutions issues du dialogue inter-guinéen.

Son travail consistera à faciliter la mise en œuvre des 35 résolutions issues des pourparlers tenus entre fin novembre et la mi-décembre 2022.

D’après nos sources, le Premier ministre qui avait piloté ce dialogue, a demandé la semaine dernière aux facilitatrices, de lui fournir un rapport circonstancié sur l’état d’avancement du RAVEC (recensement administratif à vocation d’état civil) et du RGPH4 (recensement général de la population et de l’habitat). Ce sont les deux premiers points inscrits dans le chronogramme de la transition.

L’autre action qui se trouve dans les tuyaux, concerne la mise en place rapide d’un organe de gestion des élections au ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

« Si on continue ce jeu de chat et à la souris avec les forces vives, on ne va pas évoluer alors que le temps s’épuise. Six mois sont déjà épuisés sur un chronogramme de 24 mois », confie une source gouvernementale, qui réitère que la « porte du dialogue reste toujours ouverte aux forces vives ».

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 5 juin 2023 14:43

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm