Ministère des Infrastructures : Ce qu’on reproche à Sâ Yolande et cie

Direction centrale des investigations de la gendarmerie

CONAKRY-Il est 13h à Conakry, nous sommes en direct de la Direction Centrale des Investigations Judiciaires de la Gendarmerie Nationale (DCIJ-GN), à Kaloum où sept (7) hauts cadres du ministère des Infrastructures et des Transports sont convoqués. Leur audition a déjà commencé, a-t-on appris sur place.

"Le ministre Yaya Sow n'est pas venu mais certains cadres convoqués sont là. Ils sont en train d'être interrogés actuellement par les officiers de police judiciaires de la gendarmerie", nous a confié une source proche de la DCIJ-GN.

Lire aussi-Urgent : le ministre Yaya Sow et plusieurs cadres du ministère des infrastructures suspendus par Bernard Goumou

Selon toujours notre informateur ces hauts fonctionnaires convoqués sont accusés d'une présumée « implication dans une affaire de corruption et de népotisme".

Pour rappel, ces cadres ont été suspendus à titre conservatoire dimanche 6 novembre 2022 par Bernard Goumou qui n’avait précisé dans sa note les motifs de cette suspension. Ils ont pour noms : Patrice Toupou (Secrétaire Général), Cheick Ahmed Tidiane Camara (chef de cabinet), Demba Kourouma (Conseiller principal), Rodrigue Georges Loua (conseiller juridique), Aly Condé (Directeur Général du fonds d'entretien routier), M. Sâ Yolande Camara (directeur national de l'entretien routier), Bangaly Kourouma (responsable des marchés publics). 

Nous y reviendrons !

Mamadou Yaya Bah

Pour africaguinee.com

Créé le 8 novembre 2022 14:18

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,