Menace terroriste : Que prévoient les autorités guinéennes? (Exclusif)

Soriba Sorel Camara, Gouverneur de la ville de Conakry

CONAKRY- Les autorités guinéennes viennent d’annoncer de nouvelles mesures de sécurité à l’occasion des fêtes de fin d’année. Au lendemain de l’attaque qui a visé un camp de la mission des Nations-Unies basée au nord-Mali et qui a coûté la vie à deux soldats guinéens, le Gouverneur de Conakry a annoncé certains interdits durant cette fin d’année.

 « On a interdit les pétards, flambeaux ou les pistolets pour les fêtes de fin d’années. Puisqu’il y a des risques de confusion entre les bruits flambeaux avec les fusils ou pistolets que les djihadistes utilisent », a déclaré Soriba Sorel Camara au cours d’un entretien avec un journaliste de notre rédaction.

Le président du Conseil de ville rappelle que toutes les plages de la capitale restent fermées. Le Gouverneur précise que toute mobilisation devrait faire l’objet d’une autorisation préalable de l’autorité.   

« Les plages sont aussi fermées, mais s’il y a des mobilisations formelles à faire  pour les fêtes de fin d’années,  ça doit faire objet d’une autorisation de l’autorité avec des contrôles. On ne va pas aller vite en besogne pour restreindre les libertés individuelles, mais au temps opportun, une décision sera prise à cet égard », a précisé M. Camara.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 655 31 11 12

 

Créé le 29 novembre 2015 12:17

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: