Médiation de dernière chance : les forces vives répondront-ils à l’invitation des religieux?

CONAKRY-A deux jours de la reprise des manifestations, les religieux tentent une médiation de dernière chance. Le grand imam de Conakry Elhadj Mamadou Saliou Camara, les deux prélats de l’Église Vincent Koulibaly et Jacques Boston ont convié les forces vives de Guinée à une rencontre ce lundi 8 mai 2023, au centre islamique de Donka. Objectif, faire le point de l’évolution des négociations entamées il y a deux mois et surtout voir comment « contraindre » les forces vives à renoncer à la rue.

Le porte-parole des religieux, monseigneur Jacques Boston, que nous avons joint au téléphone ce lundi matin, a confirmé la tenue de cette rencontre entre eux (religieux) et les représentants des forces vives. La rencontre prévue à 15 heures a été initiée par les leaders religieux qui jouent leur va-tout.

Sauf que, chez les forces vives de Guinée, cette rencontre n’est pas à l’ordre du jour. « Pour nous, l’heure n’est pas aux cocktails, mais aux faits. Inutile de s’asseoir avec qui que ce soit avant la satisfaction de la totalité de nos préalables. En réalité, c’est cela notre position (…) », a confié un responsable des forces vives de Guinée.

En attendant, notre source ajoute qu’au sein des forces vives, les acteurs s’activent dans les préparatifs de leur série de manifestations projetée à Conakry et dans plusieurs autres villes du pays.

Cette mobilisation dite citoyenne, faut-il rappeler, a pour objectif de « réclamer le retour rapide à l’ordre constitutionnel et l’arrêt des harcèlements judiciaires contre les citoyens prodémocratie », à en croire les initiateurs.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com  

Créé le 8 mai 2023 12:57

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces