Massacre de Zogota : Vers une saisine des juridictions internationales contre l’Etat guinéen?

conde

CONAKRY-Dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 août 2012, dans le sud de la Guinée, les forces de défense et de sécurité lors d’une expédition punitive nocturne, avaient tué  six citoyens guinéens sans défense. Deux ans après ces tueries, une ONG de défense des droits humains continuent de réclamer justice.

Lors d’un entretien accordé à notre rédaction, ce mardi 05 Aout 2014, le président de l’ONG (MDT), maître Foromou Fréderic Loua, déclare ‘’être face à un blocage et un manque de volonté notoire de la part des autorités politiques et administratives, pour que le massacre  volontaire des services de sécurité à Zogota soit jugé’’. Selon lui, l’ONG compte saisir les instances internationales, si la justice guinéenne n’évolue pas d’ici fin 2014. Car selon maitre Loua, ils détiennent plusieurs plaintes contre la Guinée sur certaines situations.

En 2012, pour avoir manifesté contre la corruption dans le système de recrutement à la Société Valé (une société minière qui évolue dans la région, ndlr) et réclamé les taxes superficielles que cette société avait payé, six citoyens guinéen de cette partie de la Guinée ont été massacrés dans leur sommeil, et plusieurs autres arrêtés par les forces de défense et de sécurité guinéenne.

Fatoumata Keïta

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 15

Créé le 6 août 2014 12:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm