Marché gré à gré en Guinée : Papa Koly Kourouma fait des révélations sur Alpha Condé et Sassou Nguesso…

papa-koly_3

CONAKRY- L’ancien Ministre d’Etat en charge de l’Energie, Papa Koly Kourouma, qui a récemment basculé dans l’opposition, a fait des révélations  sur la manière peu orthodoxe dont la société brésilienne "Asperbras" a été recrutée en 2011, pour la fourniture de l’électricité en Guinée.

En conférence de presse, ce mercredi 20 juillet 2016 à Conakry, le leader du parti GRUP (génération pour la réconciliation, l’union et la prospérité), a expliqué que la sociéé brésilienne a été parachutée en Guinée par la bénédiction du président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, par ailleurs ami d’Alpha Condé.  

Le Chef d’Etat Congolais qui cumule déjà plus de trente ans à la tête de son pays, et réélu le 20 mars dernier, avec 60 % des voix au terme d’une élection organisée dans la plus grande opacité, après la fermeture de toutes les communications téléphoniques et d’internet, a joué un rôle clef dans l’attribution de ce Marché jugé par l’opposition, de gré-à-gré, à Asperbras.

Extrait…

« Pour le marché de Asperbras, je voudrais préciser que le marché n’a pas été porté par le fils du président, mais plutôt par le président Alpha Condé lui-même. Je veux qu’on arrête d’accuser son fils à sa place (allusion faite à Alpha Condé, ndlr). Asperbras est venue en Guinée par l’intermédiaire du président Sassou N’Guesso du Congo qui est l’ami intime du président Alpha Condé. Elle (la société Apserbras, ndlr) était venue en Guinée pour faire de la Géophysique dans le cadre des mines. C’est une fois en Guinée qu’elle s’est transformée en société d’énergie.

 C’est la deuxième société qu’on enregistrait après avoir retiré le marché avec les turcs dans des conditions pas du tout républicaines. On voulait donc trouver une entreprise de substitution (…). Donc cette société qui était là pour faire de la Géophysique a été sommée de faire de l’énergie. La première proposition faite a été refusée par nous, la seconde proposition a fait l’objet de discussion jusqu’à 21 heures. Le lendemain, j’ai été appelé à 09 heures à la présidence pour me dire qu’il faut que ce papier soit signé, il faut qu’on sorte de là, parce qu’on ne sait pas si l’on est  dans le même esprit (…), puisque  nous, on veut avancer et vous nous retarder.

Donc le marché a été passé dans des conditions obscures parce qu’on n’avait même pas encore résilié le marché qui avait été passé aux turcs. C’est cette précision que je voulais apporter puisque ce marché était l’émanation du président et non de son fils’’ a révélé ce mercredi 20 juillet 2016,  l’ancien ministre d’Etat à l’Energie d’Alpha Condé, qui a basculé dans l’opposition.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13 

Créé le 20 juillet 2016 18:50

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo Fondation orange