Marche du FNDC à Conakry : les filles de Sanoh parmi les manifestants…

Les filles de Sanoh parmi les manifestants à Conakry

CONAKRY-Il est 15 à Conakry ! Les opposants au projet de nouvelle Constitution poursuivent leur  marche de « l’ultimatum » qui se tient tout au long de la journée sur l’itinéraire Tannérie-Gbessia-Concasseur-Stade du 28 septembre.

Tout comme les précédentes manifestations organisées à Conakry par le FNDC, la mobilisation d’aujourd’hui est de taille. C’est une foule compacte enthousiaste qui a bougé du rond-point de la Tannerie peu avant 13heures GMT. La foule a grossi au fur et à mesure que le cortège avance.

Les manifestants vêtus de t-shirts rouge, couleur du FNDC veulent pousser le président Alpha Condé à renoncer à son projet de changement de la Constitution et d’organiser des élections législatives inclusives et transparentes. Cette marche pacifique sera la dernière  avant le début d’une série d’actions de grande envergure, à travers des manifestations non stop dès le 13 janvier prochain.

Dans la foule de manifestants, nous avons aperçu les filles d’Abdourahmane Sanoh, le coordinateur national du FNDC, scandant « Amoulanfé » (ça ne marche pas, ndlr).

Parmi les manifestants, il y en a de tous les âges : jeunes, vieux, adultes des deux sexes. Boubacar Bah, âgé de 64 ans que nous avons interrogé dit en avoir marre du mensonge des dirigeants et invite le président de la république à quitter le pouvoir en 2020.

« Je suis très frustré du fond de mon cœur. Les dirigeants ne disent pas la vérité, la CENI excelle aussi dans le mensonge. Personne ne dit la vérité, nous voulons que ça s’arrête et qu’on arrête aussi de tuer nos enfants. C’est pourquoi je suis sorti. Je prie Dieu qu’il enlève tous ces menteurs du pouvoir et qu’il les amène loin comme des criquets pèlerins. Nous ne sommes contre personne, mais on ne peut continuer à être dirigé comme ça dans le mensonge. On ne veut pas entendre de nouvelle Constitution à la veille de la fin de son mandat », s’exclame le sexagénaire.  

Au moment où nous mettions cet article en ligne, les manifestants se dirigent vers le grand rond-point Hamdallaye. Pour l’heure, aucun incident n’a été signalé. Un meeting est prévu à la terrasse du stade 28 septembre avant de clore la marche.

A suivre…

La rédaction

 

Créé le 6 janvier 2020 16:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3