Manifestations politiques : Journée à « haut risque » ce jeudi en Guinée !

Le chef de file de l'opposition guinéenne lors d'une manifestation à Conakry

CONAKRY- C’est une journée à haut risque qui s’annonce en Guinée ce jeudi 23 avril 2015 ! L’opposition guinéenne appelle à une nouvelle manifestation ce jeudi pour dénoncer le calendrier électoral proposé par la Commission électorale nationale indépendante.

Le Gouvernement guinéen qui qualifie cette manifestation d’illégale promet d’user de tous les moyens légaux pour un maintien de l’ordre public. Le Gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara a dans une déclaration rendue publique ce mercredi soir, a déclaré avoir donné des instructions fermes aux agents de sécurité pour le maintien de l’ordre public.

‘’ Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale sur le fait que les commanditaires et organisateurs de ces actes et troubles, vandalisme à l’appui ayant opté pour l’ignorance de la loi en s’inscrivant dans la logique de la désobéissance civique, s’exposent indubitablement aux conséquences qui en découlent.
En tout état de cause, les maires des cinq communes et moi-même le gouverneur de la ville de Conakry usant en cela de nos droits régaliens, avons déjà délivré aux forces de l’ordre des réquisitions d’intervention pour que force reste à la loi et à elle seule’’ a déclaré la première autorité de Conakry.

A Conakry, la circulation reste paralysée sur l’axe Cimenterie-Hamdallaye en passant par les quartiers chauds de Cosa et de Bambeto. Des groupes de jeunes commencent déjà à se former devant le regard menaçant des agents des forces de l’ordre. Ces derniers sont d’ailleurs présents au niveau de tous les grands carrefours.

Sur l’axe Taouyah-Kaporo, un calme précaire règne en ce moment et quelques véhicules circulent en direction du centre-ville de Conakry. Même constat sur l’autoroute Fidel Castro de Conakry où quelques petits  bouchons sont constatés par endroit, notamment au niveau de l’aéroport.

A Labé, notre correspondant régional a pu constater la présence de plusieurs agents de sécurité au niveau du rond-point de Hoggo Bouro, point de départ habituel des manifestations. Des véhicules de sécurité sillonnent certaines zones de la commune urbaine de Labé. Au quartier konkola, non loin du centre administratif, tout semble normal pour le moment, des citoyens sont visibles entrain de vaquer à leur occupation, des élèves aussi sont en route pour l’école.

C’est quasiment la même ambiance qui prévaut dans plusieurs autres villes de l’intérieur du pays comme à Kindia ou encore Mamou.

 

Ahmed Tounkara et Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

 

 

 

Créé le 23 avril 2015 11:24

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces