Manifestations en Guinée : Plusieurs jeunes condamnés à des peines d’emprisonnement à Conakry…

Image d'archive

CONAKRY-Plusieurs jeunes arrêtés en début de semaine, en marge des violentes manifestations de l’Opposition guinéenne, ont été condamnés ce mercredi 15 avril 2015 à des peines d’emprisonnement ferme. Ils sont poursuivis par le parquet de Dixinn du délit « d’attroupement illégal » sur la voie publique, a constaté sur place Africaguinee.com.

Sur les quinze prévenus ayant comparu à la barre du TPI de Dixinn, dix (10) ont été retenus dans les liens de la culpabilité. Parmi eux, sept ont été condamnés chacun à deux mois d’emprisonnement. Il s’agit de : « Mamadou Bobo Bah, Mamadou Alpha Diallo, Ibrahima Kalil Diallo, Amadou Oury Sow, Thierno Mamoudou Diallo, Mamadou Aliou Daff, Ibrahima Bah ».

Trois ont par contre  écopé à des peines moins lourdes. Ils écopent chacun de deux mois de prison assorti de sursis. Ces sont : Abdoul Wahab Diallo, Abdourahmane Diallo et Daouda Sacko.

En revanche le tribunal a estimé que les faits ne sont pas imputables à : Aissatou Sow, Alpha Ousmane Barry, Ibrahima Bah, Amadou Sylla Mohamed Camara. Le juge Mangadouba Sow, les renvois des fins de la poursuite et ordonne leur relaxe pure et simple.

‘’Des condamnations arbitraires’’

La défense estime  que ses clients ont été arbitrairement condamnés. Puisque, les débats ont suffisamment démontré, selon elle, que les prévenus ne sont pas coupables de l’infraction d’attroupement pour laquelle ils ont été poursuivi.

 « C’est une décision qui n’est pas fondée. C’est des citoyens qui ont été raflés, kidnappés, dépouillés  de leurs biens, dans les quartiers et jetés en prison », a fustigé maître Salifou Béavogui, qui précise qu’il « compte relever formellement appel » de la décision du tribunal.

La capitale guinéenne a été secouée par de violentes manifestations entre le lundi 13 et mardi 14 avril, suite à un appel de l’Opposition qui dénonce l’insécurité  et le calendrier électoral. Au moins un mort et plusieurs blessés ont été enregistrés lors des heurts entre manifestants et forces de l’ordre.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12

Créé le 16 avril 2015 10:52

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces