Manifestations du 05 septembre : Un autre adolescent succombe à ses blessures par balles…

CONAKRY- Touché par balle le 05 septembre à la T8, Abdoulaye Bah, 18 ans, n’a pas survécu. Cet adolescent a succombé à ses blessures par balles ce jeudi 07 septembre 2023 à l’hôpital Ignace Deen, a appris Africaguinee.com.

Rencontrée à son domicile ce vendredi 8 septembre 2023, à la T8 la mère endeuillée explique les circonstances dans lesquelles son fils a perdu la vie.

« Il revenait du travail quand il a rencontré des agents qui lui ont tiré dessus. On m’a appelé pour m’informer que mon fils a reçu une balle. On m’a dit qu’il a été évacué à l’hôpital Ignace-Deen. Nous sommes partis là-bas pour voir son état. Les médecins ont tout fait, malheureusement, hier, quand, j’étais à la maison, on m’a annoncé que mon fils est mort », explique madame Kadiatou Diallo.

Sous le choc, cette mère précise que la balle a atteint son fils au niveau des fesses. Madame Kadiatou Diallo indique que son enfant n’avait pas l’habitude de sortir pendant les manifestations.

« J’ai 3 enfants mais il est le seul garçon que j’avais. Je n’ai rien à dire aux autorités, j’ai déjà perdu mon fils et je m’en remets à Dieu. Que les auteurs de cet acte soient punis par le tout puissant Allah », a-t-elle dit.

Abdoulaye Bah a été inhumé hier jeudi aux environs de 17h00 au cimetière à Sonfonia. Ce nouveau cas de décès porte le bilan des victimes de la répression de la manifestation des forces vives à cinq.

Le Gouvernement de transition a promis ce jeudi que les auteurs de ces crimes seront recherchés et arrêtés pour être traduits devant la Justice. Les autorités de Conakry ont aussi déploré « l’irresponsabilité » des organisateurs de cette manifestation qui a été réprimée dans le sang.

Mamadou Yaya Bah 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 8 septembre 2023 17:17

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces