Mali militarisée: Pillages, vandalisme et encore des blessés par balles…

Des populations mobilisées pour le départ du commandant Issa Camara, image amateur
MALI-les violences ont repris encore ce samedi dans la préfecture de Mali, située dans l'extrême du Nord du pays, où les populations exigent le départ du commandant de bataillon d'infanterie de la zone. 
 
"les tirs ont repris de plus belle ce matin à Mali. Les populations ont voulu empêcher le Gouverneur de rentrer à Labé sans Issa Camara. Mais la foule a été violemment dispersée",raconte un citoyen basé à Mali. 
 
Selon plusieurs témoins contactés par Africaguinée.com,  il y a eu encore des blessés dont cinq par balles. Des informations confirmées par une source médicale. 
 
Des actes de pillages et vandalisme ont été enregistrés au niveau du grand-marché de la préfecture. Des citoyens accusent les forces de sécurités d'en être les responsables. 
 
Pour l'heure les autorités préfectorales et régionales restent injoignables. Le Colonel Issa Camara campe sur sa position et refuse de quitter la ville, malgré une médiation âprement menée.La ville serait en ce moment militarisée. 
 
"Issa Camara n'a pas voulu écouter le Gouverneur et le commandant de la région militaire de la Labé. Actuellement, plusieurs citoyens ont déserté la ville qui fortement militarisée", confie un autre témoin. 
 
 Nous y reviendrons!
 
Alpha Ousmane Bah 
Pour africaguinee.com 
Créé le 18 juin 2016 13:50

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_