Mafoudia interpellée avec 2 kg de cocaïne : « Je voulais voyager pour la Belgique… »

A NZEREKORE-Deux kilogrammes de cocaïnes ont été saisis par la douane ce weekend dans la préfecture de Lola. La saisie de ce stupéfiant s’est passée le 01 avril 23 à Nzo, localité située à la frontière entre la Guinée et la Cote d’Ivoire.

Selon nos informations, les colis proviennent de Conakry pour la Cote d’Ivoire. La jeune dame Mafoudia, âgée seulement d’une vingtaine d’année a été appréhendée à la frontière alors qu’elle tentait de faire traverser ces 2 kg de cocaïne contre un montant de 400.000 FCFA.

Dans son audition, Mafoudia tente de rallier l’occident par mille manières pour rejoindre son papa qui vit en Belgique nous apprend-on. Chose qui l’aurait motivé à se lancer dans ce business après trois tentatives de sortir du pays en vain. Interrogé, le directeur régional de la douane de Nzérékoré revient sur les circonstances de la saisie.

« C’est à l’issue de la fouille qu’on a trouvé ces deux plaquettes. Directement j’ai informé le procureur, qu’on a saisi deux plaquettes suspectes. Il nous a instruit d’approfondir les enquêtes. Ce qui fut fait. Il était déjà 23h, directement j’ai appelé mon chef de bureau de Nzo, d’entendre la femme et me faire parvenir les colis et la dame au niveau de ma direction régional, ils sont arrivés un peu tard. Nous avons continué à auditionner mademoiselle Mafoudia. Pour un départ, elle n’a pas voulu coopérer. Elle a demandé à ce qu’on soit à deux pour qu’elle nous dise ce qui s’est passé. Pour des mesures de sécurités et prudence, je l’ai sensibilisée à ce qu’on soit à trois. Pour que mon chef de brigade soit à mes côtés. C’est en ce temps qu’elle nous a dit que le colis vient de Conakry. Qu’on le lui a donné pour faire traverser. Elle a reconnu que ce sont des stupéfiants mais elle ne connait pas la nature de la drogue. Elle nous a dit que c’est pour avoir de l’argent. Qu’elle en avait besoin et qu’elle voulait quitter le pays pour aller en Belgique. Que c’est la troisième fois qu’elle est en train de tenter, pour traverser les frontières que ce soit terrestre ou ailleurs, pour aller à l’extérieur précisément en Belgique où son papa réside. Et pour ce motif, le contrat a été de 400.000 FCFA, qu’elle devait percevoir une fois que le colis arrivera à destination », nous a confié Colonel Souleymane Diallo, directeur régional de la douane de Nzérékoré.

Colonel Souleymane Diallo

‘’Comme on n’avait pas de kit pour procéder au test physique, nous avons appelé Conakry qui nous a fait venir le matériel nécessaire. Ce matériel est arrivé ce matin, on a appelé le procureur, le directeur central de la police, la presse, devant les autorités douanières et devant Mafoudia, on a procédé au teste et on a trouvé que réellement, c’est de la cocaïne. On a deux plaquettes de 2kg de cocaïne. Chaque plaquette pèse 1kg. Et de surcroit, on voit ici une marque, la marque ‘’Artois’’. Et il n’y a pas une semaine si je me trompe, une saisi a été effectuée hors de nos frontières en Cote d’Ivoire. La même marque, même emballage, même format. Donc nous nous sommes dit, il y a un réseau, un dépôt au niveau du territoire national’’, a ajouté le douanier.

A suivre…

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré.

Tél. (00224) 628 80 17 43

Créé le 4 avril 2023 23:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces