Litiges électoraux : un juriste apporte des précisons…

23150

 

CONAKRY-  Est-il possible de faire recours aux juridictions sous-régionales ou continentales pour régler les contentieux électoraux ? Selon le juriste Mohamed Camara, cela  est bien  possible, en cas d’incompétence de la cour suprême, a appris africaguinee.com.
 
 ‘’Au niveau national, quand la cour suprême finie de trancher, il n’y a pas d’autres  possibilités  de saisir une autre juridiction sur le plan national. La Guinée fait partie du concert des  nations, par regroupement au niveau des Etats, il y a la CEDEAO, il y a le traité fondateur de la CEDEAO qui a été adopté le 28 mai 1975.  La cour de  justice de la CEDEAO a la compétence à tous les domaines liés au niveau de la justice’’ a expliqué le juriste, Mohamed Camara au micro de notre reporter.
 
Poursuivant, Mr Camara  a indiqué que  même un citoyen ordinaire de la CEDEAO peut porter plainte devant cette juridiction. A en croire ce juriste, en cas d’urgence, les dossiers  peuvent même être envoyés par fax, toujours au niveau des règlements. Mais précise-t-il, la durée de la procédure peut dépendre de la priorité au niveau avocats.
Pour terminer, Mohamed Camara a dénoté que  les audiences  se déroule dans cette instance comme au niveau des juridictions ordinaires : 
 
‘’l’Etat va être représenté, ainsi que la partie plaignante, ils vont  mettre le principe contradictoire.   Pour que chaque camps ait la copie de ce que l’autre camp le reproche et les moyens par lesquels il compte s’y prendre pour défendre les textes concernant ces allégations’’.
 
  Bah Aissatou   
Pour Africaguinee.com
Tél : (+224) 664 93 46 23     
 
Créé le 19 novembre 2013 19:23

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces