Lelouma : Mécontents, des agents recenseurs menacent de prendre en otage une autorité…

Manifestations

LELOUMA- Dans la sous-préfecture de Hérico, des agents retenus pour le recensement général de la population ont manifesté leur mécontentement devant l’administration locale afin d’attirer l’attention des autorités sur leurs conditions de travail et les problèmes auxquels ils sont confrontés, a appris africaguinee.com  ce matin.

Joint au téléphone Diallo Ibrahima porte parole des agents recenseurs de Hérico égrène un chapelet  de revendications dont entre autres  les perdiems mis à leur disposition pour ce travail serait insuffisant ‘’au début au niveau national il était prévu pour la formation la somme de trois cent cinquante mille francs, maintenant ils disent qu’ils ne sont plus en mesure de payer cette somme. Ils  persistent en disant que c’est deux cent quatre vingt mille  qu’ils payeront en tranche de cents quarante mille  à la fin de la formation. Pour dire jusqu’à présent nous n’avons rien reçu, ils brandissent l’argument de décaissement au niveau de la banque ‘’ a-t-il indiqué.

Parlant des conditions de travail le porte parole décrit des situations précaires  ‘’ Ici nous vivons un calvaire. Les conditions de vie et de travail se dégradent tous les jours ; nous sommes des agents qui sont venus de Labé de Lélouma Centre, on a du mal à trouver à manger  même pour se laver c’est extrêmement difficile vraiment on ne peut plus tenir la situation’’ a-t-il déploré.

Dans leur démarche les grévistes envisagent de prendre en otage le Sous-préfet afin de faire entendre leur réclamation  ‘’Aujourd’hui on a décidé de prendre le sous-préfet de Hérico en otage  s’ils n’arrivent pas à nous payer ’’.

Il est à préciser que le porte parole du mouvement a annoncé la création du Collectif des  Agents Recenseurs de Lélouma  ainsi que la rédaction d’un mémorandum dans lequel ils exigent ceci ‘’même si on nous paye cet argent nous ne sommes pas prêts au travail dans ces conditions, il y’a un grave problème de déplacement, les zones sont inaccessibles. On ne peut pas travailler pendant un mois pour une somme dérisoire de un million de nos francs’’ soutiendraient les agents recenseurs.

 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Créé le 5 mars 2014 15:39

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_