Législatives: »S’il y a des irrégularités, elles profitent à l’opposition… », réagit le gouvernement

damantang_gouvernement

CONAKRY-Contre toute attente, le gouvernement guinéen a pris position mercredi face aux critiques de la communauté internationales sur les irrégularités constatées lors des législatives du 28 septembre dernier.

Sans pour autant nier ces irrégularités, le gouvernement guinéen a estimé qu'elles profitaient avant tout à l'opposition!

« Sur les 38 circonscriptions, il y en a huit qui seraient affectées, puisque c'est au conditionnel. Et clairement, sur ces huit circonscriptions, il y en a six qui ont été gagnées par l'opposition. Donc il est clair que si irrégularités il y a eu, elles ont profité à l'opposition et pas à la mouvance présidentielle », a lancé le ministre Albert Damantang Camara, porte-parole du gouvernement lors d'une conférence de presse à Conakry.

Cette sortie médiatique du gouvernement guinéen intervient après la déclaration des représentants de la communauté internationale qui indexe huit circonscriptions électorales pour "irrégularités".Il s'agit de Boké, Boffa, Dubréka, Gaoual, Kaloum, Lélouma, Matam et N'zérékoré.

De son côté, l'opposition a réaffirmé sa demande d'annulation pure et simple des élections législatives pour dénoncer ce qu'elle qualifie d'"hold up" électoral.

La communauté internationale, par la voix du facilitateur international, Said Djinnit a par ailleurs invité les acteurs politiques guinéens à faire preuve de retenue et de recourir aux moyens légaux en cas de contestations des résultats.

D'après les résultats provisoires fournis par la commission électorale nationale indépendante (CENI), le parti présidentiel est en tête.

Nous y reviendrons.

 Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com

Créé le 10 octobre 2013 11:42

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces