Législatives : L’opposition maintient sa position et exige l’annulation du scrutin !

sidya_kouyate

CONAKRY- Un bras de fer semble s’amorcer entre l’opposition guinéenne et le pouvoir du président Alpha Condé. Réunis cet après midi au siège du parti de l’espoir pour le développement national de Lansana Kouyaté, les leaders de l’opposition guinéenne ont réitéré leur demande d’annulation du scrutin du samedi 28 septembre dernier, a constaté sur place Africaguinee.com.

L’opposition guinéenne estime que ce scrutin législatif a été entaché d’irrégularités, donc dépourvu de toute crédibilité. En outre, elle demande aussi le retrait de tous ses représentants au niveau des comités de veille et de suivi des accords politiques du 3 juillet dernier.

La mouvance présidentielle quant à elle a rejeté ces accusations de l’opposition. Le gouvernement guinéen à travers son porte-parole, le ministre Damantng Albert Camara avait estimé que cette demande de l’opposition est “incohérente“ puisque, selon lui, “La CENI n’a pas fini le décompte des voix, elle n’a même pas statué sur la plus grande partie des PV puisqu’elle ne les a pas reçu. Après cette étape, il y a encore des voies de recours possible jusqu’à la Cour Suprême : il n’y a donc pas lieu d’envisager une annulation du scrutin“ avait déclaré le ministre Damantang Albert Camara.

Et de renchérir en soutenant que “Cette demande d’annulation cache la mauvaise foi du perdant, nous ne pouvons pas la cautionner d’autant plus qu’elle s’accompagne de menaces à la violence“.

  Une dépêche de Bah Aissatou
   Pour Africaguinee.com
   Tél. : (+224) 664 93 46 23

Créé le 8 octobre 2013 10:17

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces