Législatives en Guinée : Les acteurs du processus électoral se séparent en queue de poisson

queue_de_poisson

CONAKRY- L’attente sera encore plus longue que prévue ! Les acteurs du processus électoral guinéen se sont séparés ce soir du vendredi sans qu’aucun consensus réel ne soit obtenu sur le maintien ou non de la date du scrutin législatif au 24 septembre prochain, a appris africaguinee.com de sources concordantes.

L’opposition guinéenne n’a pas réussi à convaincre la mouvance présidentielle la nécessité d’un report pour permettre à la commission électorale nationale indépendante de corriger toutes les anomalies qu’elle a eu à dénoncer. A en croire à nos sources, une commission ad hoc a été mise en place pour corriger toutes les imperfections. Elle est composée de trois membres de l’opposition, trois membres de la mouvance présidentielle, ainsi que des représentants de la CENI.

Faute de consensus, les discussions ont finalement été reportées à demain samedi toujours du côté de la maison commune du système des Nations Unies à Conakry.

Aux dernières nouvelles, le facilitateur international, Said Djinnit, aurait entrepris des discussions avec deux ténors de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo (UFDG) et Sidya Touré.

A suivre…

SOUARE Mamadou Hassimiou
   Pour Africaguinee.com
   Tél. : (+224) 664 93 51 31

Créé le 21 septembre 2013 11:34

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_