Législatives en Guinée: la mouvance présidentielle appel au respect du verdict de la Cour suprême

23131

 

CONAKRY- Après la proclamation des résultats définitifs des élections législatives du 28 septembre dernier par la cour suprême, la mouvance présidentielle a demandé aux différentes formations politiques d'accepter le verdict final de la plus haute instance juridictionnelle du pays, a appris africaguinee.com.
 
Selon, le secrétaire permanant du RPG Arc-en-ciel, les partis politiques et les guinéens doivent respecter les décisions de la Cour suprême. Tout en qualifiant cela d'une décision ''inattaquable et  s'imposant  à  tous''.
 
''Certes, les résultats de ces consultations électorales n'ont pas été à la hauteur des uns et des autres, c'est possible. Il y a d'autres qui auraient voulus qu'il soit autrement. Mais, maintenant que les résultats définitifs sont donnés par la plus haute juridiction de notre pays ; la décision est inattaquable et elle s'impose à nous tous. Nous ,au RPG Arc-en-ciel, nous invitons tous les acteurs politiques épris de paix de faire preuve de responsabilité, en œuvrant pour la consolidation de la paix. C'est à ce prix que nous allons aider notre pays à amorcer le développement socio-économique'', a lancé Lansana Comara.
 
  Risque d'une éventuelle manifestation politique
 
M.Comara a évoqué qu'a l'issue des élections qui ont été conduites de manière pacifique, le les guinéens ont démontré leur détermination à instaurer un véritable climat de paix;en conséquence, dit-il, les leaders politiques doivent respecter cette volonté de leurs compatriotes.
 
En dépit des recours déposés par les partis au pouvoir et ceux de l'opposition, la Cour suprême n'a pas modifié les résultats provisoires des législatives publiés le 18 octobre dernier par la commission électorale nationale indépendante (CENI), qui donnaient la victoire au parti au pouvoir, le RPG avec 53 députés contre 37 pour son challenger Cellou Dalein Diallo du parti UFDG et 10 pour le parti UFR de Sidya Touré.
 
Il faut rappeler que  l'opposition avait réclamé l'annulation du scrutin suite aux multiples fraudes signalées dans des circonscriptions électorales du pays. Et elle avait même menacé de redescendre dans les rues si les résultats ne reflètent pas leurs positions.
 
BAH Aissatou
 
Pour Africaguinee.com
 
Tél : (+224) 664 93 46 23   
 
Créé le 17 novembre 2013 17:10

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am