Législatives : Accusée par l’opposition, la CENI se défend !

ceni

CONAKRY- La commission électorale nationale indépendante s’est défendue d’avoir organisé la fraude pour une quelconque formation politique lors du scrutin législatif du 28 septembre dernier, a appris africaguinee.com.


Lors d’une conférence de presse, le directeur du département communication de l’institution chargée de l’organisation de toutes les élections politiques en Guinée, a réitéré leur volonté de respecter scrupuleusement les accords du 3 juillet dernier : “On nous reproche des choses sur lesquelles on a anticipé en mettant des structures techniques fiables. On a crié à la fraude, on a été obligé d’interrompre le processus en mettant en place un autre processus plus archaïque et qui ne permet pas à tous les filtres de fonctionner normalement“ s’est défendu Alpha Yero Condé, directeur du département communication de la CENI.

“ Nous ne voulons pas qu’on nous juge et  qu’on nous accuse de saboter les accords politiques du 3 juillet dernier, aux quels nous accordons toute la place’’ a-t-il poursuivit.

De son côté, le directeur des opérations de la CENI, Pathé Dieng, a renchérit en soulignant que : “ Nous avons mit en place tout un système, pour qu’aucun vote ne soit détourné de sa destination. Bien avant la date du 28 septembre ce dispositif était opérationnel (…)  en toute les étapes du vote  il y a les membres du bureau et les délégués des partis politiques’’, rassure-t-il.

Avant de terminer, il a invité toutes les parties prenantes au processus électoral à garder patience tout en déclarant que le retard dans la publication des résultats du scrutin législatif est dû au fait que c’est le procédé de comptage manuel qui est utilisé.

   BAH Aissatou
   Pour Africaguinee.com
   Tél : (+224) 664 93 46 23 

 

Créé le 6 octobre 2013 21:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces