Le syndicat fait des concessions sur les salaires : Une aubaine pour la Junte?

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition guinéenne

CONAKRY-Le Mouvement syndical a décidé de faire quelques concessions substantielles pour obtenir un consensus avec la Junte autour de la hausse du salaire des travailleurs. C’est le principal point d’achoppement dans les négociations en cours entre les autorités de la Transition et les défenseurs de la classe ouvrière.

Si au départ, les centrales syndicales exigeaient une révision de la Valeur Monétaire du Point d’Indice salarial à hauteur de 100% pour toutes les catégories de Fonctionnaires, des Contractuels permanents et des pensionnés, désormais ce n’est plus le cas. Les dirigeants du syndicat ont revu cette prétention à la baisse.

« Nous demandons une augmentation pour les travailleurs du secteur public et les retraités à hauteur de 90%. Pour ceux du secteur privé, nous voulons une hausse à hauteur de 70% », annonce Abdoulaye Barry, porte-parole du pool des négociateurs du mouvement syndical.

Jusque-là le Gouvernement propose une augmentation de 20%. Une proposition que le syndicat ne rejette pas, il la juge insignifiante.

« Les 20% qui ont été proposés sont insignifiants. Parce que quand vous prenez les 20% d’un salaire de 820.000, cela fait 160 000 francs guinéen. Nous ne pouvons pas accepter ce type de salaire. Aujourd’hui le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) au Sénégal (64000 FCFA) dépasse le salaire d’entrée pour un fonctionnaire Guinéen. Donc, il faudrait que le gouvernement guinéen revienne à de meilleurs sentiments pour le bien des travailleurs de la République de Guinée », a-t-il lancé.

Une autre source proche du mouvement syndical a confié que si le Gouvernement fait l’effort de monter à 50%, les centrales seraient disposées à accepter. « C’est pour démontrer notre bonne foi, mais moins de 50%, nous ne sommes pas prêts à céder », a précisé ce syndicaliste.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 10 octobre 2023 20:13

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,