Le parti de Cellou Dalein se prépare pour les élections communales et présidentielles

Cellou Dalein Diallo

Le parti de Cellou Dalein Diallo a déjà tourné la page des législatives. L'Union des forces démocratiques de guinée (UFDG) se prépare désormais pour d'autres "combats" : les élections communales de 2014 et les présidentielles de 2015 .

CONAKRY- Après l’installation de la nouvelle Assemblée Nationale, le principal parti d’opposition en Guinée se prépare déjà pour les prochaines consultations électorales. Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG, a affirmé ce weekend que sa formation politique a déjà entamé la campagne pour les élections communales de 2014  et les présidentielles de 2015, a constaté sur place Africaguinee.com.

“J’ai la casquette et la chemise de l’UFDG pour dire que la campagne va commencer pour les communales et la présidentielle de 2015“. C’est par ces mots que le chef de fille de l’opposition Cellou Dalein Diallo a ouvert le bal, samedi dernier, à l’occasion de l’assemble hebdomadaire de son parti.

 ‘’Le combat pour l’Assemblée nationale est terminé’’, a-t-il ajouté avant de rappeler que les 37 députés obtenus par sa formation politique « ne reflètent pas le poids réel de l’UFDG ».

« Vous le savez ! Mais, le combat reprend pour le contrôle des communes, des quartiers pour que l’UFDG puisse avoir ses élus partout. Donc préparez-vous. J’invite les fédérations, les membres du bureau politique national, à se mettre ensemble, dans chacune des 5 communes de Conakry, en attendant, pour vérifier si les comités de base sont sur place. Savoir est-ce qu’ils fonctionnent, est-ce qu’il y a nécessité de les renouveler, les restructurer ? Il faut que les structures à la base soient fonctionnelles », a insisté l’honorable Cellou Dalein Diallo.

L’ancien premier ministre guinéen a aussi fait allusion aux conflits internes que connaît sa formation politique pour les candidatures lors des prochaines échéances électorales : “Avant même qu’une date de la tenue de ces communales ne soit fixée, la bataille au sein des fédérations du parti pour le poste de maire a déjà commencé“. C’est pourquoi souligne-t-il, tout le monde doit se calmer et penser à bien faire fonctionner les structures à la base qui, d’après l’ancien premier ministre, éliront la liste du parti.
 

“Le poste de maire intéresse tout le monde. Mettons d’abord en place les structures qui vont faire gagner la liste de l’UFDG. Ce sont les élus qui vont élire le maire. Ce ne sont pas les électeurs à la base. Il faut que la liste du parti requière le maximum de suffrages dans les cinq communes. Et maintenant, les conseillers élus vont choisir entre eux celui qui est le mieux placé pour être le maire UFDG de la commune au cas où nous aurons obtenu la majorité. Les rivalités, les querelles pour le poste de maire, je demande à tous les cadres engagés dans ce combat d’arrêter. L’UFDG trouvera la bonne formule pour appuyer, le moment venu, celui qui sera bien placé parmi les conseillers qui sont élus. Mais, si déjà on ouvre la bataille pour le poste de maire alors que la question de la liste n’est pas réglée, ça ne sert à rien. Je demande aux gens de se calmer“ a temporisé Cellou Dalein Diallo.
 

A noter que l'UFDG a accepté avec l'opposition de siéger à l'assemblée nationale, mettant fin ainsi à la transition politique en Guinée.
 

 Aliou BM Diallo

 Pour Africaguinee.com

  (+224) 664 93 46 24

Créé le 20 janvier 2014 14:43

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces